Haiti

La Banque mondiale soutient la réponse à la pandémie de COVID-19 et le renforcement de la résilience face aux chocs sanitaires et aux catastrophes naturelles en Haïti

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

WASHINGTON, le 29 juin 2020 – Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé ce lundi un financement de 20 millions de dollars de l’Association Internationale de Développement (IDA) en appui aux politiques de développement pour la réponse à la pandémie de COVID-19 et la résilience en Haïti. Cet appui budgétaire vise à accroître la capacité du pays à limiter les impacts de la pandémie de COVID-19 et à renforcer sa résilience face aux risques de catastrophes et aux chocs sanitaires.

« Le ralentissement de l’économie causé par la pandémie de COVID-19 provoquera un recul dans la lutte pour la réduction de la pauvreté et de la croissance inclusive en Haïti. Cette opération soutient des réformes essentielles à la réduction des impacts économiques et sociaux sur les populations les plus vulnérables, » a déclaré Anabela Abreu, Directrice pays de la Banque mondiale pour Haïti. « Le renforcement du cadre institutionnel permettra d’augmenter aussi la résilience aux catastrophes à venir, ce qui s’avère particulièrement important étant donnée la forte exposition du pays aux ouragans et autres aléas naturels. »

Le 19 mars 2020, le gouvernement haïtien a déclaré l’état d’urgence sanitaire et annoncé des mesures appropriées incluant un programme de protection sociale visant à atténuer l’impact de la pandémie de Covid-19, notamment sur les ménages les plus vulnérables. Ces défis sont encore plus importants à l'approche de la saison cyclonique, Haïti étant très exposée aux aléas naturels.

L’opération à l’appui des politiques de développement pour la réponse à la pandémie de COVID-19 et la résilience en Haïti appuie la capacité de préparation et de réponse aux urgences sanitaires et le renforcement du système de protection sociale pour l'amélioration des programmes de transferts monétaires d'urgence. Cette opération contribue également à rendre opérationnel le Système national de gestion des risques et des désastres (SNGRD), la nouvelle Direction générale de la protection civile (DGPC), ainsi que le développement d’une Stratégie nationale de financement des risques et des désastres.

Cette opération s’inscrit dans un ensemble plus large de mesures d’appui de la Banque mondiale, qui comprend un don de 20 millions de dollars pour soutenir le Projet de réponse d'Haïti à la pandémie de Covid-19 (Coronavirus), visant à limiter la propagation du virus par la détection et le contrôle des infections dans les établissements de santé. Des projets déjà en cours d’exécution ont fourni des financements rapides pour des secteurs prioritaires dont la sécurité alimentaire, à travers le projet : Haïti – Territoire résilient et productif, et la protection sociale grâce à des transferts monétaires, à travers le Projet de développement municipal et de résilience urbaine.

COVID-19 : l’action du Groupe de la Banque mondiale

Le Groupe de la Banque mondiale, l’une des principales sources de financement et de connaissance pour les économies en développement, prend des mesures rapides et de grande envergure en vue d’aider ces pays à renforcer leurs actions contre la pandémie. Il s’attache notamment à améliorer la veille épidémiologique et les interventions de santé publique, tout en soutenant le secteur privé pour permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités et maintenir les emplois. Le Groupe de la Banque mondiale prévoit de déployer jusqu’à 160 milliards de dollars de financements au cours des 15 prochains mois afin d’aider les pays à protéger les populations pauvres et vulnérables, soutenir les entreprises et favoriser le redressement de l’économie, ce montant comprenant 50 milliards de dollars sous forme de nouveaux dons et crédits hautement concessionnels fournis par l’IDA.

Contacts :

À Port au Prince, Peleg Charles, +509 4891 6327, Pcharles@worldbank.org
À Washington, Hannah McDonald-Moniz, (202) 250-4498, hmcdonaldmoniz@worldbank.org

Pour plus d’informations, merci de visiter : www.worldbank.org/haiti

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° : 2020/242/LAC