Haiti

L’USAID améliore les moyens de subsistance des agriculteurs haïtiens et la santé de leur bétail dans le nord d’Haïti pour protéger les ressources naturelles

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

[Port-au-Prince] – Gary est un agriculteur résidant à Terrier Rouge, en Haïti, et l’année dernière, il a eu beaucoup de difficultés à trouver de la nourriture pour ses vaches et autre bétail. En raison de la sécheresse de 2019, des milliers d’agriculteurs ont perdu leurs récoltes et plus de 3000 têtes de bétail sont mortes par manque de nourriture et d’eau. “Nous avons dû acheter de la canne à sucre; nous avons dû acheter des aliments pour animaux en République Dominicaine pour pouvoir garder notre bétail en vie,“ explique Gary. La lutte pour trouver de la nourriture et de l’eau pour ces animaux déjà vulnérables démontre les défis des systèmes d’élevage de la région et contribue à la réduction des revenus de nombreuses familles. Dans le nord d’Haïti, les communautés ont connu une grave sécheresse ces dernières années. Le Projet de Reforestation de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) aide les agriculteurs à produire et à stocker des aliments tels que de l’herbe ou du foin afin d’améliorer la santé de leurs animaux, afin de s’adapter aux changements climatiques qui ont un impact sur la production alimentaire.

L’Ambassadeur des États-Unis en Haïti, Michele J. Sison, a déclaré: “Je suis fière du profond engagement du gouvernement américain, à travers l’USAID, à équiper les agriculteurs haïtiens des dernières techniques agricoles. Ces agriculteurs haïtiens et leurs familles appliquent déjà ces compétences nouvellement acquises à leurs fermes individuelles et voient maintenant des résultats avec leurs animaux dans un court laps de temps. Lorsque les agriculteurs haïtiens prospèrent, tous les Haïtiens prospèrent.”

Grâce à des partenariats avec des associations de gestion de bétail et des universités régionales, le Projet de Reforestation de l’USAID a fourni 8 parcelles de démonstration allant de 1 à 2 hectares chacune, pour servir de terrain de formation aux agriculteurs pour apprendre à produire des cultures nutritives et à croissance rapide et à maintenir le stock de nourriture pour leur animaux. À date, plus de 1 000 agriculteurs formés ont produit 731 balles de foin de 70 kg chacune, suffisantes pour nourrir environ 243 têtes de bétail pendant 30 jours.

À la lumière du COVID-19, un soutien supplémentaire est fourni pour protéger les animaux, car le projet a récemment lancé, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, une campagne de vermifugation dans 11 communes du nord et du nord-est pour protéger le bétail des parasites. Le directeur du projet Michelet Fontaine a déclaré: “ Nos réalisations à ce jour sont le résultat direct de l’engagement actif et de la collaboration des ministères du gouvernement haïtien, des autorités locales et des agriculteurs.”

Au cours du mois de juin, la première phase de la campagne a porté sur 38 286 vaches, cabrits, chevaux et ânes appartenant à 9 858 agriculteurs. Dorvil Wilmer, éleveur de bétail à Terrier Rouge, estime: “Si les cabrits sont en bonne santé, nous sommes en bonne santé”.

La protection de la santé et du bien-être du bétail dans le nord d’Haïti est une activité importante du Projet de Reforestation de l’USAID afin d’améliorer les revenus des agriculteurs et de réduire la pression sur les arbres et les ressources naturelles. Le projet a également contribué au lancement de 7 unités commerciales de production de foin, offrant aux agriculteurs de nouvelles opportunités commerciales. Christopher Cushing, Directeur de la mission de l’USAID en Haïti, a ajouté: “Ce projet fournit des compétences et des opportunités commerciales qui augmentent les revenus des agriculteurs haïtiens. Pendant la saison de sécheresse, davantage d’animaux survivront.”