ISDR : les systèmes d'alerte ont permis de sauver des vies

Report
from UN News Service
Published on 21 Aug 2007
Les systèmes d'alerte précoce sont le meilleur moyen de sauver des vies et doivent être mis en oeuvre au niveau local, rappelle aujourd'hui l'agence des Nations Unies chargée de la prévention des catastrophes naturelles, alors que l'ouragan Dean est arrivé au Yucatan, au Mexique.

« Les systèmes d'alerte précoce permettent aux populations d'évacuer à l'avance et de se mettre à l'abri. Ils donnent aux gouvernements assez de temps pour protéger les infrastructures essentielles tels que les centrales énergétiques et les réservoirs d'eau, qui peuvent causer d'autres catastrophes s'ils ne sont pas protégés », affirme Salvano Briceno, directeur de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes (ISDR) dans un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

« Au Mexique, des milliers de touristes ont été alertés afin d'évacuer les régions côtières de la péninsule du Yucatan, et des centaines d'ouvriers ont été évacués des plateformes pétrolières du Golfe ».

« A la Jamaïque, le réseau électrique national a été coupé et des abris ont été mis en place dans tout le pays. A Haïti, des écoles et des églises ont été converties en refuges », précise le communiqué.

Selon l'ISDR, « les communautés sont bien mieux préparées que lors des ouragans Ivan ou Wilma, qui avaient frappé la même région. Les gens tirent les leçons du passé et évacuent en temps et en heure », même si « la peur de subir des pillages reste un grand traumatisme ».

Il existe des systèmes d'alerte pour la plupart des risques, bien que l'alerte soit bien plus courte pour les tremblements de terre.

« Les experts travaillent à des systèmes qui pourraient prévenir une ou deux minutes avant qu'un tremblement de terre ne frappe, ce qui serait crucial pour couper l'électricité qui cause souvent des incendies ».

L'ISDR insiste sur le fait que le meilleur moyen de prévenir les dommages causés par les tremblements de terre est de construire dans le respect des règles et des codes de construction antisismiques.

Elle recommande à tous les pays d'adopter le Cadre d'action de Hyogo , adopté en janvier 2005 par 168 gouvernements, et qui doit être mis en oeuvre d'ici à 2015 (dépêche du 10.08.2007).