Haiti

Initiative de relogement des victimes du séisme à Gressier

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

P-au-P, 25 janv. 2012 [AlterPresse] --- Ce mercredi 25 janvier 2012, l’institut de technologie et animation (Iteca) remet, à plusieurs familles bénéficiaires, les clés de 100 maisons construites dans le cadre de la phase pilote d’un projet de logement post-séisme (du 12 janvier 2010), selon les informations obtenus par l’agence en ligne AlterPresse.

Établi à Ti Boucan dans la commune de Gressier (au sud de Port-au-Prince), le projet de logement vise à construire mille sept cent maisons de 2012 à 2014.

L’initiative est conduite suivant le principe de « Konbit » (entraide) et grâce à un montant de 11 mille dollars américains (US $ 1.00 = 41.50 gourdes ; 1 euro = 61.00 gourdes aujourd’hui).

Les familles bénéficiaires contribuent aux constructions en apportant les graviers et autres matériaux qu’ils aident à transporter, indique Ismène Elismar Garçonnet, ingénieure et travailleuse sociale à Iteca.

Les maisons, de 36 mètres carrés, sont parasismiques et anticycloniques, ajoute t-elle.

Elles ont chacune deux chambres à coucher, deux salles de réception, une citerne, une latrine et des panneaux solaires.

« Les Haïtiens sont les promoteurs de la reconstruction. Si nous ne reconstruisons pas notre pays, qui le fera ? », se demande t-elle, insistant sur le fait que les maisons offertes sont des structures permanentes.

Sur quatre modèles de maisons, proposés par Iteca, les familles bénéficiaires ont fait leur choix suivant leurs goûts.

L’idée de ces habitations a germé après le séisme du 12 janvier 2010, qui a détruit à Ti Boucan, mille sept cent logements.

La plupart de ces familles sinistrées s’étaient réfugiées dans le bâtiment de l’Iteca durant les premiers jours qui ont suivi la catastrophe.