Haiti

Haiti : Les prochaines législatives, un test important, selon Préval

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Les élections législatives prévues pour les mois de février et mars prochains constituent aux yeux du président René Préval un test important pour confirmer « la capacité du pays à maintenir sa stabilité » et raviver du même coup la confiance de la communauté internationale et de la population haïtienne.

Préval s'est ainsi exprimé lors de son discours du 1er janvier 2010 aux Gonaives (Nord) à l'occasion du 206e anniversaire de l'indépendance d'Haiti.

Préval plaide en faveur de la stabilité et de la « continuité » pour assurer le développement d'Haiti. « La stabilité et la continuité sont les clés pouvant ouvrir la voie au développement du pays », souligne-t-il, prenant pour preuves des exemples de retards ou d'avancées dans certains secteurs comme les infrastructures routières, l'énergie, l'agriculture ou la création d'emplois.

Préval estime que plusieurs travaux routiers auraient pu être achevés sans la fragilisation de l'état provoquée par l'instabilité politique, véritable « poison ». A titre d'exemples, il mentionne notamment la route reliant Port-au-Prince au Cap Haïtien (Nord) en passant par le Plateau Central (Est) dont les travaux trainent depuis huit ans et la route reliant les Cayes à Jérémie (Sud).

Au début de cette année cependant cette réalité va changer, promet Préval. Dès ce mois de janvier débute le chantier de la route Mirebalais-Hinche (Est), qui sera prolongée jusqu'au Cap Haïtien permettant ainsi la liaison entre la capitale et la seconde ville du pays. Les routes St Marc-Gonaïves (Nord) et Cayes-Jérémie seront également finalisées cette année, a-t-il promis.

Le président a d'un autre coté rappelé les conséquences négatives du climat politique des années 2001-2006 sur l'agriculture. La reforme agraire qui esquissait des pas timides au cours de son premier quinquennat (1996-2001) a été stoppée en 2001, rappelle t-il.

Cependant depuis son arrivée au pouvoir en 2006, de nouveaux efforts ont permis une augmentation de 25% de l'offre alimentaire, indique-t-il. Cette augmentation a pu être possible grâce à des investissements dans le secteur, notamment un cachet de 55 millions de dollars employé dans l'irrigation de 91 mille hectares de terre.

13 millions d'outils agricoles, 3 millions de tonnes de semences et plus de 200 tracteurs ont été achetés par le gouvernement pour près de 12 millions de dollars.

L'énergie est un autre secteur o=F9 Préval affirme avoir marqué des points. De 83 mégawatts en 2006, la capacité de l'électricité d'Haïti (Edh) atteint aujourd'hui 182 mégawatts et devrait progresser jusqu'à 210 mégawatts en 2011, se félicite le chef de l'état.

De même en 2004 le nombre d'emplois dans la sous-traitance a chuté à 12 mille. Evalué à 26 mille cette année, ce nombre pourrait passer à 50 000 en 2010 et 100 000 en 2011 « si tout va bien ».