Haiti

Haiti Key Message Update : La situation sociopolitique et économique instable continue d’aggraver les conditions de sécurité alimentaire en Haïti (juillet 2020)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Key Messages

Les récoltes de printemps, qui sont inférieures à la moyenne, impacteront négativement celles d’été / automne et d’hiver, étant donné que les agriculteurs utilisent les revenus et les semences issus de ces récoltes pour lancer les campagnes agricoles suivantes (emploi de main-d’œuvre, achats de semences, etc.). Cela réduira la performance de ces dernières, malgré des pluies régulières et normales prévues jusqu’à octobre.

Le climat sociopolitique se détériore avec la rareté de carburant qui conduira à une hausse des coûts du transport et des prix des marchandises. Entre janvier et juillet 2020, la gourde a perdu plus de 22% de sa valeur, renforçant ainsi les anticipations inflationnistes des agents économiques. Les prix des denrées alimentaires de base restent supérieurs aux prix de l’année dernière et à ceux des cinq dernières années, les rendant donc très peu accessibles.

Malgré la décision des autorités haïtiennes d’ouvrir officiellement la frontière haïtiano-dominicaine, du côté dominicain, elle reste fermée. Cela renforce le commerce informel entre les deux pays et donc augmenter les prix des produits. De plus, les cas importés de COVID-19 sont à la hausse, suite à la réouverture des aéroports. En revanche, la reprise des activités économiques facilitera les opportunités de revenus, notamment dans les centres urbains.

Les récoltes de juillet et d’août, bien que faibles, amélioreront temporairement la disponibilité alimentaire et ainsi stabiliseront pour une courte période les prix des produits locaux : le haricot et le maïs notamment. Une insécurité alimentaire en Crise (Phase 3 de l'IPC) est toutefois attendue dans le Haut Artibonite, le Haut plateau, le Bas Nord-Ouest, Le Nord-est, les Nippes, certaines parties de l’Ouest, du Sud-est, du Sud et de la Grand’Anse. Les autres régions, (Bas Artibonite, Bas Plateau, Plaine des Cayes, etc., où les récoltes s’annoncent plus ou moins bonnes, resteront en Stresse (IPC Phase 2).