Haiti

Haïti : Tempête Tropicale Laura - Rapport de situation No. 1, au 22 août 2020, 18h00

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport est produit par OCHA Haïti en collaboration avec des partenaires humanitaires. Il couvre la situation au 22 août. Le prochain rapport sera publié le 23 août.

POINTS SAILLANTS

  • La tempête tropicale Laura devrait atteindre Haïti dans la soirée du samedi 22 août, en entrant par le département du Nord-Est et passant par les départements de l'Artibonite et du Nord-Ouest.

  • De fortes pluies et des vents violents sont attendus pendant la nuit du 22 août et tout au long de la journée du dimanche, avec une forte probabilité de crues soudaines, d'inondations et de glissements de terrain. On estime que 2 millions de personnes pourraient être affectées par les fortes pluies.

  • La Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) a activé le Plan National de Gestion des Risques et des Désastres avec un niveau d'alerte "orange".

  • Les partenaires humanitaires se préparent à répondre aux impacts potentiels, sous la direction des autorités haïtiennes.

APERCU DE LA SITUATION

La tempête tropicale Laura devrait atteindre Haïti et provoquer de fortes pluies atteignant 200 mm dans certaines régions du pays pendant la nuit du 22 août et tout au long de la journée du dimanche avec des rafales de vent atteignant jusqu'à 60 km/h. La tempête devrait entrer en Haïti par le département du Nord-Est, et sortir par le département du Nord-Ouest après avoir traversé le département de l'Artibonite. Selon l'Unité Hydrométéorologique (UHM), les départements les plus exposés aux fortes précipitations seraient le Sud-Est et le Nord-Ouest. Selon l'analyse de OCHA, les départements de l'Ouest et du Sud ainsi que certaines communes du département de l'Artibonite pourraient également être à risque (voir carte ci-dessus). Environ 2 millions de personnes pourraient être affectées par de fortes précipitations. La tempête se déplace actuellement à une vitesse de 33 km/h, et devrait passer assez rapidement sur le territoire haïtien. Néanmoins, il existe une forte probabilité de crues soudaines, d'inondations et de glissements de terrain, y compris dans les zones urbaines.

PRÉPARATION ET RÉPONSE HUMANITAIRE

Le vendredi 21 août, la DGPC et le Secrétariat Permanent à la Gestion des Risques et des Désastres (SPGRD), en collaboration avec l'UHM, ont activé le Plan National de Gestion des Risques et des Désastres avec un niveau d'alerte "orange". Le Centre National des Opérations d'Urgence (COUN) a également été activé et s'est réuni virtuellement vendredi et samedi.

La DGPC a activé ses structures de coordination et a alerté ses équipes dans tout le pays. L'unité de gestion de l'information du COUN, en collaboration avec OCHA, suit la situation et est en attente pour recevoir, consolider et analyser les rapports sur l'impact potentiel de la tempête. Les points focaux du département de la santé ont également été alertés et le prépositionnement des fournitures médicales essentielles est en cours.
La DGPC a alerté les citoyens des zones à risque par SMS et par les médias sociaux et continuera à partager des informations et des mises à jour avec le public. La DGCP contactera également les fournisseurs de téléphonie mobile afin d'assurer la continuité des réseaux de communication pendant le passage de la tempête.

En raison des conditions de mer dangereuses, les services maritimes et de navigation d’Haiti (SEMANAH), en collaboration avec l'UHM, ont annoncé la suspension temporaire de toutes les opérations de navigation côtière dans tout le pays particulièrement les zones côtières nord et le golfe de la Gonâve. Pour assurer le respect de la directive, la Police Nationale Haïtienne (PNH) a été chargée de surveiller sa mise en application. L'éventuelle restriction du trafic aérien est également en cours de discussion avec le ministère des travaux publics.

La décision d'ouvrir des abris d'urgence et d'évacuer la population sera examinée ultérieurement, en fonction de l'évolution de la situation. Le ministère de l'éducation envisage actuellement la fermeture éventuelle des écoles qui servent aussi d'abris d'urgence. Des coordinateurs d'évacuation d'urgence sont en attente dans tout le pays, et sont également chargés de superviser les mesures visant à empêcher la propagation de COVID-19 dans les abris d'urgence (tels que les masques et les installations des points de lavage des mains).

OCHA coordonne avec les partenaires humanitaires pour dresser la carte actualisée des capacités opérationnelles, en préparation d'une éventuelle intervention. Des stocks prépositionnés, comprenant des produits alimentaires et non alimentaires, sont disponibles dans les zones à risque, y compris des masques pour empêcher la propagation de COVID-19. L'OMS a déployé samedi des équipes dans les départements du Nord et du Sud et prépositionner des kits médicaux. Des services de transport et de stockage sont disponibles pour soutenir une éventuelle intervention. L'hélicoptère du Service Aérien d’Aide Humanitaire des Nations Unies (UNHAS) sera disponible à partir de dimanche, en fonction des conditions météorologiques.

La DGPC et ses partenaires prévoient une mission conjointe d'évaluation en hélicoptère ce lundi. D'autres partenaires ont des équipes en attente pour d'éventuelles missions d'évaluation.

Contacts:

Christian Cricboom, Chef de bureau, cricboom@un.org, Cell +509 3702 5180
Eva Soltész, Chargée des affaires humanitaires, soltesz@un.org, Cell +509 3702 5571
Pour plus d’informations, merci de visiter www.unocha.org // www.reliefweb.int // https://www.humanitarianresponse.info/en/operations/haiti
Pour être ajouté ou supprimé de la liste de diffusion du SitRep, veuillez envoyer un courriel à : ocha-haiti@un.org

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.