Haïti-Séisme : Le Menfp envisage des mesures d’urgence pour la reprise des activités scolaires dans les zones affectées

Report
from AlterPresse
Published on 09 Oct 2018 View Original

P-au-P, 09 oct. 2018 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp) projette de prendre des mesures d’urgence, en termes de relocalisation des écoles endommagées, pour la reprise rapide des activités scolaires dans les départements géographiques, en Haïti, affectés dans le tremblement de terre, du samedi 6 octobre 2018, de magnitude 5.9 sur l’échelle de Richter.

Placer les élèves dans d’autres espaces appropriés ou construire des structures provisoires d’accueil, pour la reprise immédiate des cours, sont parmi les dispositions à prendre,souligne le Menfp, dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Les directeurs départementaux d’éducation concernés (Artibonite, Nord-Ouest, Nord) auraient déjà effectué, le dimanche 7 octobre 2018, une première visite d’évaluation sur le terrain.

Le Menfp prévoit une deuxième mission de terrain, afin d’évaluer, de manière plus approfondie, l’étendue des dégâts et les options à prendre, en ce qui concerne la réhabilitation ou la reconstruction des écoles touchées dans le séisme du 6 octobre 2018.

Le Menfp appelle à la collaboration de toutes les actrices et de tous les acteurs, afin de faciliter le travail de terrain et d’assister les écoles affectées.

Le dernier bilan du tremblement de terre s’élève à 17 morts, plus de 400 blessés, 353 maisons détruites et 7,430 fortement ou légèrement endommagées, selon la Protection civile.

Quatre écoles nationales et privées ont été détruites à Pilate dans le Nord, selon les premières évaluations.

42 bâtiments institutionnels - des écoles, des églises et d’autres institutions de service - ont été également fortement ou légèrement endommagés à Gros Morne (Artibonite). [emb rc apr 09/10/2018 09:45]