Haïti : Premier bilan après le passage de l’ouragan Matthew

Report
from SOS Children's Villages International
Published on 07 Oct 2016 View Original

Selon l’AFP, l’ouragan Matthew progressait mercredi vers les Etats-Unis après avoir secoué Haïti. Il a laissé dernière lui au moins neuf morts et dévasté des milliers d’habitations en Haïti, en République dominicaine et à Cuba.

Les chiffres à date

  • Pas moins de quatorze mille personnes déplacées vers des abris provisoires ;
  • 2 703 familles sinistrées ;
  • 1 885 maisons inondées sur l’ensemble du territoire.

    Il est toujours impossible pour les autorités de faire le point sur la situation d’une partie du pays.

Un bilan provisoire fait état de neuf morts

Un bilan provisoire laisse penser que l’ouragan Matthew a fait au moins neuf morts — cinq en Haïti et quatre en République Dominicaine. Bilan qui devrait cependant s’alourdir dans les prochains jours. Pour l’instant, l’ouragan de catégorie 4 (sur un maximum de 5) poursuivait sa trajectoire destructrice vers le Nord.

Le Sud, lourdement touché mais coupé du reste du pays

Après l’effondrement du pont La Digue, “une réunion de crise est en cours pour rétablir l’accès mais trouver une déviation ne va pas être aisé”, a indiqué le porte-parole de la protection civile haïtienne. Cette route est l’unique axe reliant la capitale Port-au-Prince à la péninsule sud du pays, la plus affectée par le passage de l’ouragan. Selon le directeur pour Haïti de l’ONG Heifer International, Les Cayes –troisième ville du pays– est « vraiment très endommagée. La plupart des toits des maisons, des magasins, des stations de service sont partis ». Parmi les mesures prises, le gouvernement a décidé de garder fermées les portes des institutions scolaires jusqu’au lundi 10 octobre 2016. Entre temps, la situation des familles accueillies dans les camps provisoires s’aggravent. Les personnes se plaignent du manque d’eau et de nourriture.

Le village d’enfants SOS des Cayes en difficultés

Dans les villages d’enfants SOS de Port-au-Prince et du Cap-Haitien, la situation est presque revenue à la normale. Mis à part des dégâts matériels pour les institutions scolaires, les bureaux administratifs des autres programmes fonctionnent. Pour le village d’enfants SOS des Cayes, la zone la plus touchée par le passage de l’ouragan Matthew, la situation est plus difficile. Toutefois, enfants et familles SOS se portent bien. Ils disposent de nourriture, d’eau et des médicaments nécessaires pendant la période d’urgence. L’ouragan a causé cependant d’importants dégâts tant au village d’enfants SOS qu’à l’école SOS. Et la communication reste extrêmement difficile. Quand reprendrons les cours à l’école SOS des Cayes ? La question reste en suspens alors que l’année académique venait d’être lancée…

A l’heure de l’évaluation des dégâts

Une délégation du Bureau National est partie ce mercredi 5 octobre vers Les Cayes pour une évaluation rapide de la situation. Nos équipes sont elles aussi sur place pour évaluer la situation et élaborer un bilan définitif qui servira à apporter des réponses appropriées.