Haïti-Politique/Crise : Le gouvernement réitère son appel au dialogue

Report
from AlterPresse
Published on 11 Mar 2019 View Original

P-au-P, 11 mars 2019 [AlterPresse] --- Le premier ministre Jean Henry Céant a renouvelé son appel au dialogue aux secteurs de l’opposition en vue d’une issue à la crise.

À cause de la situation actuelle, « Beaucoup de personnes laissent le pays. Ça ne doit pas continuer. Il faut nous entendre et dialoguer pour ne pas tuer le tourisme », déclare le chef du gouvernement, lors d’une conférence de presse, ce lundi 11 mars 2019, et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Par ailleurs, la chancellerie uruguayenne demande à l’Organisation des États américains (Oea) de donner la priorité à l’analyse de la crise politique et socio-économique que traverse Haïti afin d’éviter qu’elle ne s’aggrave, dans un communiqué en date du 8 mars 2019.

Tous les protagonistes impliqués devraient participer à l’élaboration de meilleures propositions afin d’éviter l’aggravation de la situation, souhaite-t-elle.

Le Ministère des affaires étrangères de l’Uruguay dit apprécier les efforts déployés par le gouvernement haïtien pour rechercher une solution négociée, en particulier l’installation récente du Comité de facilitation du dialogue inter-haïtien.

Il espère que cette initiative aidera les Haïtiens eux-mêmes à trouver des moyens de négociation permettant de sortir de la crise actuelle.

Il est urgent de trouver une solution consensuelle nationale à la crise pour éviter que le pays sombre dans le chaos, a estimé le Comité de facilitation du dialogue inter-haïtien, dans une note de presse en date du jeudi 7 mars 2019.

Des secteurs politiques de l’opposition ont rejeté la mise en place de ce comité.

Du jeudi 7 au lundi 18 février 2019, une intensification des mobilisations visant à exiger le départ du président Jovenel Moise, dénoncer la corruption et la situation de misère a globalement paralysé le pays. [emb apr 11/03/2019 12 :35]