Haiti + 1 more

Haïti Plan de Réponse Humanitaire janvier 2019 - décembre 2020, révisé pour 2020 (Fév 2020)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

AVANT-PROPOS DU COORDONNATEUR HUMANITAIRE

L’année 2019 a été une année difficile pour la population haïtienne.
La dégradation de la situation économique et politique ainsi que les nombreux troubles sociaux ont eu des conséquences humanitaires sans précédent.

En 2020, pas moins de 4,6 millions de personnes, soit environ 40% de la population, auront besoin d’une assistance humanitaire en Haïti, ce qui représente une augmentation de près de 80% au cours des douze derniers mois.

L’intensification des besoins humanitaires est le symptôme d’une fragilité structurelle, d’un système économique et social précaire et d’un manque de résilience face aux chocs. Ces besoins se traduisent par une augmentation importante de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition, et par un accès limité aux services de base tels que l’éducation, la santé ou encore l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Les violences, notamment à l’encontre des enfants ou celles basées sur le genre, ont également augmenté de façon inquiétante.

L’action humanitaire qui vise à secourir les personnes les plus vulnérables doit impérativement être accompagnée d’une réponse efficace aux risques et aux vulnérabilités qui peuvent engendrer des besoins humanitaires, tels que la pauvreté, les inégalités et l’injustice et l’impact du changement climatique, afin d’atteindre les objectifs de développement durable en Haïti. Une collaboration étroite entre les partenaires humanitaires et de développement, sous le leadership des autorités haïtiennes, est essentielle pour empêcher que la situation humanitaire ne se détériore davantage.
En 2020, la communauté humanitaire s’efforcera de renforcer une approche plus inclusive et participative dans ses interventions et de poser les jalons du nexus et de la « nouvelle manière de travailler » avec les acteurs de développement afin de réduire les risques et les vulnérabilités structurelles.

Aujourd’hui, à travers la révision de ce Plan de Réponse Humanitaire initié en 2019, les acteurs humanitaires renouvellent leur engagement à œuvrer pour sauver des vies, alléger les souffrances et préserver la dignité des ménages les plus vulnérables et à renforcer leur résilience. Les efforts engagés seront poursuivis afin de répondre aux besoins les plus urgents de 2,1 millions d'haïtiens et d'haïtiennes parmi les 4,6 millions qui vivent dans le besoin. Les bénéficiaires ont été identifiés en se basant sur les cibles des secteurs, tout en tenant compte de leur vulnérabilité et en évitant le double comptage. Les interventions visent à répondre à l’insécurité alimentaire dans les zones en phase “urgence” (IPC 4) en restaurant les moyens d’existence des agriculteurs les plus vulnérables, en renforçant l’accès à l’eau, ’hygiène et l’assainissement et aux services de santé de base et d’urgence, en soutenant l’accès à l’éducation des enfants les plus défavorisés, en prévenant les violences (notamment envers les enfants et les femmes) et en fournissant des services de prise en charge aux survivant(e)s et, finalement, en répondant aux besoins de ceux et de celles qui ont besoin d’un abri décent.

Tout en remerciant la communauté des bailleurs dont le soutien financier et/ou matériel a permis de maintenir une assistance humanitaire minimale en 2019, je les invite à renouveler leurs engagements envers Haïti et envers toutes celles et ceux qui ont encore besoin de notre soutien afin de répondre aux nombreux défis du quotidien. En 2020, quelques 253 millions de dollars US seront nécessaires pour mettre en oeuvre le Plan de Réponse Humanitaire. Mobiliser un tel financement sera un défi majeur. C’est pourquoi nous nous engageons à poursuivre les efforts afin de consolider, en partenariat avec les autorités haïtiennes et les acteurs du développement, une véritable projection vers la résilience et la collaboration efficace entre les acteurs humanitaires et de développement.

Je salue tout particulièrement l’engagement de l’ensemble des acteurs humanitaires, sans omettre les ONG et les acteurs de la société civile qui demeurent aux côtés des populations touchées envers lesquelles nous sommes tous redevables. Je salue la résilience des Haïtiennes et des Haïtiens, leur courage et leur patience.

Enfin, je remercie le Gouvernement haïtien pour son leadership et sa collaboration inconditionnelle. Je note avec optimisme son engagement à continuer de placer le bien-être de la population au centre de ses préoccupations, à soutenir et à faciliter l’action humanitaire dans le pays, et je souhaite que nous puissions accomplir ensemble des avancées significatives dans l’engagement que nous avons pris lors du Sommet Humanitaire Mondial à ne laisser personne de côté.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.