Haiti + 1 more

Haïti : Perspectives sur la sécurité alimentaire - juin 2020 à janvier 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

MESSAGES CLÉS

• Des pluies inférieures à la normale et irrégulières depuis la fin du mois de mars ont ralenti la poursuite des activités agricoles et retardent le développement des plantations dans presque tout le pays, hormis certaines zones irriguées dans le Sud, le Nord, le Nord-Est, l’Ouest, le Centre et l’Artibonite. Cette situation a compromis le cycle végétatif des cultures de la saison, en particulier le haricot et le maïs. La plupart des régions productrices n’ont pas lancé la campagne de printemps cette année.

• Des récoltes de printemps très peu performantes sont le signe annonciateur des campagnes d’été/automne et d’hiver en dessous de la moyenne, étant donné la contribution de celles-ci à ces campagnes successives. En dépit des pluies cumulatives au-dessus de la moyenne, anticipées pour cette période, ces campagnes vont donner des récoltes en dessous de la moyenne.

• Les mesures préventives contre la propagation du virus continuent d’impacter négativement le fonctionnement des marchés en termes de revenus, les transferts, et les opportunités d’emploi dans le pays. Ajouté à cela, les prix élevés des produits alimentaires de base, dans un contexte de dépréciation continue de la monnaie nationale face au dollar, et de revenu en-dessous de la moyenne, affectent l’accès alimentaire des plus pauvres.

• Les récoltes en juin/juillet, en raison de la baisse de production anticipée, de l’inflation persistante et des effets de COVID19, apportera une amélioration minimale a la sécurité et l’accessibilité alimentaire des ménages très pauvres. Ainsi, une insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC) et de Stress (Phase 2 de l’IPC), pour la plupart, se maintient durant la période de projection.