Haiti

Haïti : Ouragan Matthew Rapport de situation No. 30 (30 décembre 2016)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

Faits saillants

• Le CERF a approuvé deux projets d'une valeur d'un peu plus de 3,5 millions de dollars américains pour le rétablissement rapide des services rassurants d'éducation, l'assistance à la protection des plus vulnérables expulsés des abris temporaires et le soutien à environ 30 000 personnes dans les zones de retour.

• L'Appel d’urgence de 139 millions de dollars américains sur trois mois pour répondre aux besoins humanitaires les plus urgents après l'ouragan Matthew reste sous-financé à hauteur de 52,5 millions de USD (soit 37,8% des besoins de financement).

• Au 22 décembre, les distributions alimentaires générales du PAM ont atteint 886 000 et 218 500 personnes en deux phases. La collecte des données pour la nouvelle évaluation de la sécurité alimentaire en situation d’urgence (EFSA) a été finalisée et les résultats préliminaires seront publiés la semaine prochaine.

• Selon les données de l'OIM, environ 3% des familles vivant dans les sites d’évacuation temporaires, ont reçu des offres d'étrangers pour s'occuper de leurs enfants, ce qui soulève des inquiétudes quant aux risques de trafic d’être humain.

13 000 Enfants ayant reçus des aliments nutritifs spécialisés

62 000 Enfants ayant reçus des vaccinations de routine

118 000 Enfants ayant reçus de l’eau potable sur une base régulière

113 000 Enfants estimés atteints par l’assistance alimentaire depuis l’ouragan

Aperçu de la situation

Les 19 et 20 décembre, le Secrétariat du Fonds central d'Intervention pour les urgences humanitaires (CERF) a approuvé deux propositions de projets pour des subventions d'intervention rapide CERF d'un peu plus de 3,5 millions de dollars. Les propositions portent sur le rétablissement rapide des services rassurants d'éducation, la fourniture d'une assistance en matière de protection aux personnes les plus vulnérables expulsées des écoles publiques où elles avaient temporairement cherché refuge et abri de secours et l’assistance de base dans les zones de retour.

Le projet d'éducation sous le lead de l'UNICEF sera mis en œuvre dans les municipalités de Les Cayes, Port Salut et Jérémie, entre autres, où les écoles utilisées comme abris temporaires seront évacuées et fournira les conditions minimales requises pour la reprise des activités d'enseignement et d'apprentissage. Le projet vise environ 16 000 enfants âgés de six à 18 ans, qui ont été exclus de l'école à la suite de dommages subis suite à l'ouragan. Ils bénéficieront d'une assistance en matière de protection et recevront des trousses scolaires pendant que les écoles seront nettoyées, rénovées et les installations sanitaires de base réhabilitées. Cela représente une partie des enfants dans le besoin.

Le projet d'abris sous le lead de l'OIM visera à fournir une aide de base et un soutien en matière d’abris à ceux qui sont expulsés de force des abris temporaires ainsi que des personnes les plus vulnérables dans les zones de retour. L'intervention cible quelque 15 000 personnes confrontées aux besoins les plus importants et les plus urgents après les expulsions dans les écoles. Les ménages seront ciblés pour recevoir l’assistance s'ils ont été expulsés d'un abri temporaire; si le ménage compte une femme enceinte; si le ménage compte une personne vivant avec un handicap et plus de cinq enfants de moins de 16 ans. Les ONG distribueront un kit abris léger et une subvention en espèces multi-usage. Parallèlement, des kits abris durables (bois, tôle ondulée, cordes et clous) seront distribués aux 1 000 familles les plus touchées tout en faisant la formation sur la reconstruction améliorée durant le troisième mois du projet.

La Police nationale d'Haïti (PNH) a indiqué que les escortes armées pour les organisations humanitaires seront interrompues du 24 décembre au 2 janvier inclus à Jérémie et au 5 janvier aux Cayes. Certaines activités de distribution humanitaire risquent de ralentir au cours de la période, car cette interruption aura des répercussions sur les escortes armées de la MINUSTAH par l'UNPOL et la FPU, qui ne peuvent se faire que conjointement avec la PNH.

Le rapport d'évaluation des besoins post-ouragan Matthew, réalisé par le ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), a confirmé que les stocks de semences ont été totalement dévastés dans plusieurs départements, ce qui compromet la disponibilité des semences pour la saison hivernale. On estime à 7 900 tonnes de céréales, 18 000 tonnes de légumineuses, 29 200 tonnes de tubercules et 61 000 tonnes de bananes ont été totalement détruites.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.