Haiti

Haïti Bulletin humanitaire - Numéro 60, Avril 2016

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS SAILLANTS

• Des inondations récurrentes ont été enregistrées au cours du mois de mai particulièrement dans les départements du Centre, de l’Ouest et des Nippes. Plus de 9 000 familles ont été affectées et des milliers de maisons endommagées;

• La communauté humanitaire et le gouvernement haïtien sont déterminés à éradiquer l’épidémie de choléra et lancent à cet effet une campagne de vaccination ;

• Une évaluation conduite par la CNSA et le PAM démontre que la sécheresse a été le choc majeur subi au cours de l’année 2015 par plus de la moitié (60%) des ménages dans les zones plus affectés par la sècheresse ;

• Plus de 26 millions sur les 194 millions demandés dans le cadre du plan de réponse humanitaire pour l’année 2016 ont été reçus, un mois après le lancement du plan.

Les pluies du mois d’avril préoccupent la communauté humanitaire

Plus de 9 000 familles ont été affectées et des milliers de maisons endommagées par les inondations Selon la Direction de la Protection Civile (DPC), les averses survenues au cours du mois d’avril ont causé des inondations dans plusieurs localités du pays, particulièrement dans les départements de l’Ouest, du Centre, et des Nippes affectant plus de 9 000 familles et entrainant la mort de 6 personnes et 6 autres blessés ainsi que la perte de bétails et la dévastation des plantations et des hectares agricoles.

Les décès ont été rapportés à Port-au-Prince et Delmas dans le département de l’Ouest où plus de 9 500 familles ont été affectés particulièrement à Portau-Prince (112), Cité-Soleil (5 700), Arcahaie (485), Gressier (200), Ganthier (325), Cabaret (1 800) et Leogane (950).

D’autres communes du Centre (Lascahobas, Savanette) et des Nippes (Barraderes) ont connu de fortes inondations, au cours du mois, ayant endommagé plusieurs maisons et affecté plusieurs dizaines de familles.

La réponse des autorités et quelques recommandations

Grace à la mobilisation des structures décentralisées et des brigadiers de la protection civile, le gouvernement haïtien et les partenaires humanitaires ont procédé à la distribution d’articles non alimentaires et à l’évacuation de dizaines de familles vivant dans des zones à risque vers des abris d’évacuation. Le Ministère des Travaux publics, Transports, Communication et Energie (MTPCE) a procédé au ramassage des alluvions et déchets de plusieurs quartiers de la zone métropolitaine, au curage de certaines ravines et a rétabli la circulation dans certains endroits.

D’une manière générale, le Système national de gestion des risques et des désastres (SNGRD) recommande la poursuite des actions de sensibilisation notamment dans les zones à risques, le curage des canaux et des ravins et la mobilisation des ressources pour la mise en abris des populations des zones à risques.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.