Haiti

Haïti/Léogane : 30 000 sinistrés reçoivent une première aide alimentaire

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
8 000 sinistrés ont reçu une première aide alimentaire à Léogane mardi 19 janvier. En tout ce sont plus de 30 000 personnes qui vont recevoir des vivres d'ici à vendredi dans cette commune durement touchée par le séisme : 90% de la ville est détruite et la situation humanitaire demeure critique alors que l'aide internationale reste pour l'essentielle concentrée à Port-au-Prince.

Les équipes de l'ONG française ACTED ont procédé hier à une première distribution alimentaire avec le PAM pour 8 000 personnes qui attendent l'aide humanitaire depuis près d'une semaine. Chaque bénéficiaire a reçu une ration alimentaire destinée à couvrir les besoins d'une personne pendant 15 jours : du riz, des pois, de l'huile et du sel.

Cette première opération sera suivie par d'autres distributions ce mercredi, jeudi et vendredi pour 20 000 sinistrés regroupés dans 6 camps ou qui vivent dehors dans les rues de Léogane.

Nourrir les populations sinistrées n'est pas la seule urgence. Les habitants de Léogane mais également de Port-au-Prince manquent aujourd'hui de tout. ACTED va compléter ces premières opérations en fournissant des kits d'urgence à 2200 familles (soit 20 000 sinistrés en tout) ainsi qu'un accès à l'eau potable. Chaque kit est composé d'une tente pouvant accueillir 10 personnes, d'un réchaud multi-combustibles, de tablettes de purification de l'eau, de moustiquaires ainsi que d'un pack d'activités pour les enfants, etc.

Interventions d'ACTED en Haïti au 20 janvier

ACTED est mobilisée à Port-au-Prince sur des opérations de distribution d'eau potable et d'aide alimentaire dans le quartier de Carrefour-Feuille, mais aussi dans la commune isolée de Jacmel sur des opérations d'assainissement (construction de latrines et d'installations sanitaires d'urgence pour 7000 personnes), ainsi qu'à Saint-Marc o=F9 nos équipes vont organiser l'accueil des populations qui fuient la capitale haïtienne par milliers depuis quelques jours pour se réfugier dans les campagnes avoisinantes.