Haiti

Haïti : Un projet d'une valeur de 27 millions de USD appuyé par le FIDA va permettre de développer la petite irrigation au profit des agriculteurs pauvres

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
FIDA/27/07

Rome, 15 mai 2007 - Un nouveau projet de développement d'une valeur de 27 millions de USD permettra de remettre en état des réseaux d'irrigation collectifs utilisés par des milliers de petits agriculteurs pauvres dans deux des régions les plus pauvres d'Haïti, les provinces du Nord-Est et du Nord-Ouest.

Le FIDA octroiera un prêt de 13 millions de USD pour le Projet de développement de la petite irrigation. L'accord de prêt a été signé aujourd'hui par l'Ambassadeur d'Haïti en Italie, M. Yvon Siméon, et le Président du FIDA, M. Lennart Båge.

Le Gouvernement haïtien versera une contribution de 3,5 millions de USD au projet. Le Fonds de l'OPEP pour le développement international versera 8 millions de USD et les participants au projet 2,5 millions de USD.

Le projet aidera à améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire d'environ 18 000 familles dans des zones rurales isolées. Les petits agriculteurs pourront élargir l'éventail de leurs cultures irriguées et accroître leur production agricole grâce à une meilleure gestion de l'eau.

"Les périodes de déclin économique et de troubles politiques et sociaux des vingt dernières années ont fait d'Haïti le pays le plus pauvre de l'Amérique latine et des Caraïbes" a déclaré le chargé de programme de pays du FIDA pour Haïti, Jean-Jacques Gariglio. "La proportion de personnes extrêmement pauvres dans la zone du projet peut aller jusqu'à 80%, et l'objectif principal est de réduire considérablement ce chiffre."

Ce projet s'appuiera sur la réussite d'une activité antérieure appuyée par le FIDA en Haïti, le Projet de remise en état de petits réseaux d'irrigation, qui mettait également l'accent sur le développement des réseaux d'irrigation et a modelé la politique du pays en matière de gestion de l'eau. Dans le cadre de ce nouveau projet, le FIDA continuera de collaborer avec les associations d'usagers de l'eau, afin que celles-ci assument la responsabilité de la gestion des réseaux d'irrigation. Le projet aidera également à mettre en place un programme national de gestion de l'eau pour l'agriculture et continuera à appuyer les prestataires de services du secteur privé.

Outre qu'il permettra d'améliorer la production agricole traditionnelle et d'introduire de nouvelles cultures, le projet créera des activités rémunératrices non agricoles dont bénéficieront des personnes qui n'ont guère voire pas du tout accès à la terre et à l'irrigation. En particulier, les femmes et les jeunes auront accès à des formations en matière d'alphabétisation et de nutrition et recevront une assistance pour la création de petites entreprises.

Ce projet est le septième que le FIDA finance en Haïti et le montant total des prêts approuvés pour ces sept projets s'élève à 84,3 millions de USD.

Le FIDA est une institution spécialisée des Nations Unies qui se consacre à l'élimination de la pauvreté et de la faim dans les zones rurales des pays en développement. Au moyen de prêts à faible taux d'intérêt et de dons, le FIDA élabore et finance des projets et programmes qui permettent aux ruraux pauvres d'échapper par eux-mêmes à la pauvreté. Le Fonds soutient actuellement 195 projets et programmes d'élimination de la pauvreté rurale représentant un montant total de 6,7 milliards de USD. Le Fonds a investi dans ces initiatives quelque 3,1 milliards de USD. Les gouvernements, les participants aux projets, des donateurs multilatéraux et bilatéraux et d'autres partenaires cofinancent ces activités qui, à plein régime, aideront près de 86 millions de ruraux pauvres, femmes et hommes, à améliorer leur niveau de vie et celui de leur famille. Depuis le début de ses opérations, en 1978, le FIDA a investi près de 9,6 milliards de USD dans 738 projets et programmes qui ont permis d'aider plus de 307 millions de ruraux pauvres à améliorer leurs conditions de vie. Les gouvernements et d'autres sources de financement dans les pays où sont réalisés ces projets, y compris les participants aux projets, ont contribué à hauteur d'environ 9,1 milliards de USD, tandis que les donateurs multilatéraux et bilatéraux et d'autres donateurs ont fourni pour 7,1 milliards de USD de cofinancement

Pour de plus amples informations, contacter

Farhana Haque-Rahman
Chef du service des relations avec les médias et des manifestations et programmes spéciaux
Tel: +39 0654592485
Tel: +39 0654592215
f.haquerahman@ifad.org