Haiti

Haïti-Secours : Le déblayage du site de l'accident du 7 novembre entamé

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Aucun signe de vie apparent dans les décombres, 72 heures après l'effondrement de l'école « La promesse évangélique »

P-au-P, 10 nov. 08 [AlterPresse] --- Les sauveteurs haïtiens, américains et martiniquais ont commencé, dans l'après-midi du lundi 10 novembre 2008, à procéder à une opération de déblayage du site de l'école « La promesse évangélique » effondrée le vendredi 7 novembre à Nérette (localité de Pétionville, à l'est de la capitale) en causant jusqu'à date la mort de 92 personnes et blessant 150 autres, dont plusieurs écolières et écoliers, apprend l'agence en ligne AlterPresse.

Aucun signe de vie ne semble avoir été décelé sous les débris de l'ancienne école.

Il n'y a que des corps sans vie reconnus dans les décombres, comme l'attestent des caméras à infrarouge placées dans une ouverture observée cet après-midi par une délégation de 3 journalistes de la presse nationale autorisés à découvrir une partie de la réalité de l'intérieur de l'édifice effondré.

Immédiatement après avoir annoncé la décision des autorités en conférence de presse sur le site de l'accident, les secouristes des trois pays ont entamé les opérations de déblayage de l'espace accidenté, tout en maintenant un périmètre de sécurité assuré par les agents de la Police nationale d'Haïti (Pnh) et de la Mission des Nations Unies de stabilisation en Haïti (Minustah).

Pour prévenir d'éventuels accidents, se protéger eux-mêmes et pouvoir récupérer les cadavres dans les décombres, les sauveteurs ont placé, depuis le début de leur intervention, environ une centaine d'étais métalliques à des endroits stratégiques du bâtiment en ruine.

De son côté, la municipalité de Pétionville demande, sans autres précisions, à la population locale d'observer deux journées de deuil les mardi 11 et mercredi 12 novembre 2008. Les familles victimes sont également priées d'apporter des pièces d'identification pour pouvoir reconnaître d'éventuelles personnes portées disparues dans l'accident du 7 novembre 2008.