Haiti

Haïti-Séisme-2 ans : Mars 2012, délai pour la relocalisation des familles sinistrées au Champ-de-Mars, annonce Martelly

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

P-au-P, 12 janv. 2012 [AlterPresse] --- Les opérations de relocalisation, dans leurs quartiers d’origine, des 4,600 familles, qui résident encore, deux années après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, sur le site du Champ de Mars (principale place publique de la capitale Port-au-Prince, transformée en camp de sans abris, à proximité des ruines du palais national), commenceront à être effectives d’ici un mois et demi (début mars 2012), promet le président Michel Joseph Martelly.

Le président a fait cette annonce, le mercredi 11 janvier 2012, à grand renfort de chants, de gestes et de pas de danse, en présence de la ministre de la ministre canadienne de la coopération internationale, Beverly J. Oda.

« Il était temps, après 2 ans, de rentrer chez vous. Les conditions, dans lesquelles vous viviez au Champ de Mars, vont disparaitre », lance Martelly à une foule de familles sinistrées.

De son côté, la ministre Oda a rappelé l’engagement du gouvernement du Canada de « réhabiliter et d’entretenir » le Champ de Mars, un espace qu’elle reconnaît comme « symbolique » pour Haïti.

Oda souhaite que cette place publique profite à toutes et tous, après les activités de restauration qui seront entamées avec la relocalisation des familles déplacées.

Le processus de relocalisation, des familles sinistrées au Champ de Mars, entre dans le cadre d’un projet baptisé 16/6, initié en août 2011 par la présidence. Le projet 16/6 vise à encourager le relogement des familles déplacées de 6 camps dans leurs quartiers d’origine (16 quartiers), où elles vivaient avant le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Environ 3,500 familles, soit 7 mille personnes, qui se trouaient dans d’autres camps de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, sont déjà revenues dans leurs quartiers, entre août 2011 et janvier 2012, dans le cadre du 16/6, informent les autorités gouvernementales.