Haiti

Haïti : Rapport hebdomadaire du 18 au 24 octobre 2008

Source
Posted
Originally published
Contexte

Depuis le 20 octobre, les médecins résidents de l'Hôpital Universitaire Justinien (HUJ) du Cap-Haïtien (Nord), représentant 90% du personnel médical, sont en grève pour exiger le paiement de neuf mois d'arriérés de salaire. Depuis, l'assistance médicale est réduite ; seuls les malades qui n'ont pas d'alternative (services privés) y restent pour recevoir des soins d'urgence. Le directeur départemental a informé la Direction Générale du Ministère de la Santé (MSPP) afin de trouver une solution.

Le 22 octobre, des manifestants ont protesté dans les rues de Fort-Liberté (Nord-Est) contre l'implantation du Centre de Diagnostic Intégral (CDI) à Trou du Nord antérieurement prévu pour Fort-Liberté. Selon le Directeur Départemental de la Santé Publique, il s'agit de deux projets différents: 1) le centre CDI de Fort-Liberté concerne un accord entre la coopération cubaine et le MSPP qui devra construire les bâtiments alors que Cuba fournira l'équipement et le personnel nécessaires. Les appels d'offre pour les 3 départements ont été déjà lancés, dont celui de Fort-Liberté, et on attend le déblocage des fonds; 2) à la suite des intempéries qui ont frappé Haïti, le Vénézuéla a prévu de financer 10 autres CDI qui seront installés dans des hôpitaux. Pour le Nord-Est, le CDI sera installé à l'Hôpital du Trou du Nord, le Centre à Mirebalais et le Nord à Port-Margot.

Urgence

Le 23 octobre à Cazale (Ouest), la MINUSTAH a remis, 400 caisses d'eau purifiée, environ 500 tubes de potabilisation et 500 sachets de sérum oral aux responsables du centre de santé au profit des femmes enceintes et enfants. Une équipe de santé de la Coopération Mexicaine a organisé une séance de formation pour 500 personnes sur les méthodes de purification d'eau et l'utilisation du sérum.

UNICEF et ses partenaires sont en train de compléter une enquête sur la situation nutritionnelle aux Gonaïves (entre le 18 et le 24 octobre). Les résultats devraient être connus dans les jours à venir. Entre-temps, UNICEF poursuit son soutien en nutrition pour traiter jusqu'à 500 enfants sévèrement mal nourris aux Gonaïves et dans les environs. Cette même semaine l'UNICEF a fourni 20 boites de BP5 aux Gonaïves, du matériel médical et des médicaments pour les clinques d'urgence, 4 kits médicaux d'urgences pour traiter 1 000 personnes pendant 3 mois.

Au campement Ike à Cabaret (Ouest), 673 personnes (120 familles) sont encore en abris provisoires, l'Adventist Development and Relief Agency (ADRA) a distribué 250 kits alimentaires à l'ensemble des personnes hébergées ; chaque famille a reçu 1 kit pour 3 jours et le reste des kits sera distribué bientôt. La situation sanitaire est devenue plus précaire vu que JEDCO (entreprise privée spécialisée dans l'évacuation des excréta) a enlevé les latrines préfabriquées jugées inappropriées par les bénéficiaires. Selon le gestionnaire du camp, le Gouvernement est en train de travailler sur un plan pour reloger les familles le plus rapidement possibles.

Dans la nuit du 16 au 19 octobre dans le Sud, de fortes pluies ont fait monter la rivière de Laval (Les Cayes) qui a occasionné 2 morts. Au cours de la semaine aux Cayes, la Caritas a distribué aux familles des rations alimentaires (25 Kg de riz et 5 L d'huile végétale par famille), actuellement le nombre de bénéficiaires n'est pas disponible. Les Communes de Saint-Jean du Sud, Arniquet, Camp-Perrin, Chantal et Maniche n'ont pas encore reçu de l'assistance depuis les intempéries de septembre. Au début les routes communales étaient inaccessibles. Ensuite la montée de l'Etang de Miragoâne entravait l'approvisionnement (par voie terrestre) venant de Port-au-Prince. Les cargaisons héliportées ont surtout desservi les zones côtières qui offraient des facilités d'atterrissage.

A Miragôane (Nippes), 105 familles occupent encore 7 abris provisoires (localisés dans 2 maisons louées par les autorités, 1 école, 2 églises et 2 maisons privées). Les habitations de ces familles ont été détruites ou sévèrement endommagées. L'état de santé des personnes hébergées est précaire et nécessite un suivi médical. Les enfants hébergés (77) ne sont pas actuellement scolarisés et les familles attendent encore la réponse du Gouvernement.

Le 18 octobre dans les Nippes, 300 individus ont pillé une cargaison de 15 MT de riz (295 sacs) et 330 gallons d'huile végétale du PAM au port de Baradère. A la même date, CARITAS a distribué 15.5 MT (309 sacs) de riz et 282 gallons d'huile végétale à environ 1 200 familles à Miragoâne. La MINUSTAH a appuyé le transport et sécurisé les opérations.

UNICEF et OCHA ont mené une mission conjointe dans le Département du Sud-Est (entre le 18 et le 24 octobre) et ont constaté que des communautés derrière les collines de Cayes-Jacmel et Marigot demeurent toujours isolées. Le Cluster WASH recommande la mise en œuvre d'activités «Cash-for-Work» dans la région pour compléter des travaux de drainage à Marigot et Côte-de-Fer. La mission a constaté que la distribution d'eau potable dans la région était adéquate.

Par ailleurs l'UNICEF et ses partenaires procéderont bientôt à la réhabilitation de 20 puits identifiés dans les zones rurales autour de la commune de Mapou (Sud-Est). Les pompes seront fournies par UNICEF.

Gestion de Risques et désastres

Dans le Nord-Ouest un programme d'actions communautaires pour la Gestion des Risques et des Désastres, financé par TEAR FUND, est exécuté par World Concern Haïti ACLAM. L'objectif de ce programme de formation est de renforcer la capacité des comités communaux et locaux de la protection civile (CCPC) dans la gestion des urgences. Deux comités communaux ont déjà bénéficié de cette formation (Saint-Louis du Nord et Bassin Bleu) et le comité local de Balade sera le prochain.

Sécurité alimentaire

Le 15 octobre dans le Sud, la Direction Départementale de l'Agriculture (DDA) a distribué des semences d'haricot aux paysans de Torbeck pour apporter une réponse agricole après la dévastation des jardins par les intempéries. La distribution en cette période est cruciale pour assurer la sécurité alimentaire car la saison de la semence s'achève et la récolte en décembre subviendra aux besoins alimentaires des ménages jusqu'en avril. La FAO a recommencé la distribution des produits maraîchers dans les communes de Cavaillon, St-Louis du Sud, Aquin, Maniche et Port-a-Piment. Cette activité s'effectue dans le cadre du Projet d'impact rapide financé par CERF sur un montant U$ 2 512 899 réparti entre le Sud, les Nippes et la Grande-Anse.

Aide Alimentaire

Le PAM a organisé, le 22 octobre, au local de l'EFACAP (Ecole Fondamentale d'Application - Centre d'Appui Pédagogique) de Fort-Liberté (Nord-Est), un atelier avec les partenaires du secteur Education du Nord-Est. Le but de cette rencontre était de fournir aux directeurs d'écoles (20), bénéficiant du programme de cantines scolaires du PAM, des outils de gestion et donner une réponse à la crise alimentaire.

Agriculture

Selon le Directeur Départemental du Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) du Centre, un montant de 1 200 000 Gourdes a été débloqué pour chaque commune du département dans le cadre d'un programme d'urgence afin d'entreprendre des travaux de correction des ravines et de créer des emplois dans le secteur agricole. Ce programme de deux mois sera exécuté par le Bureau Agricole Communal (BAC) pendant le mois de novembre.

Santé/Nutrition

UNICEF, avec ses partenaires, débutera à la fin du mois d'octobre une enquête nutritionnelle à l'échelle nationale dont les résultats seront connus au début de l'année prochaine. Les activités commenceront par la formation du personnel qui procédera à la collecte de données à travers le pays.

La Croix-Rouge Haïtienne Nord a organisé le 18 octobre une rencontre de sensibilisation contre les MST/SIDA pour environ 100 jeunes de la commune de Limbé.

Le 21 octobre, l'OPS/OMS a fait don d'une colonne anesthésique (valeur U$ 30 000) à l'hôpital de Fort-Liberté, Nord-Est, et fait réparer son appareil radiographique (U$ 4 500). Une livraison de matériel orthopédique, la première semaine de décembre, complètera cette opération de renfort de capacité dont le but est de réimplanter la chirurgie traumatologique dans le département.

Le 22 octobre, l'OPS/OMS a distribué 30 000 moustiquaires, achetés par OIM, simultanément dans 31 centres. L'opération menée en partenariat avec la direction sanitaire de l'Artibonite a mobilisé 200 personnes, 8 camions, et ciblé 24 800 femmes.

UNICEF a fourni (entre le 18 et le 24 octobre) 60 boîtes de Plumpy Nut, 150 boîtes de lait thérapeutique et 2 boîtes de BP5 à l'Hôpital Albert Schwatzer de Deschapelles (Artibonite).

Education

Le 22 octobre, le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) du Nord-Est a organisé une rencontre à la salle de conférence du DBTEK (Centre Polytechnique Don Bosco), réunissant 200 Directeurs et Présidents de Conseils des écoles subventionnées par le MENFP pour l'année académique 2008-2009. Environ 110 écoles (communale, laïque, presbytérale, missionnaire, protestante, communautaire) ont été retenues pour être subventionnées (en termes de manuels scolaires, mobiliers et uniformes) afin de diminuer le poids de la rentrée scolaire pour les parents.

Le 16 Octobre à Jacmel (Sud-Est), les élèves du Lycée Célie Lamour ont protesté dans les rues contre les mauvaises conditions d'apprentissage. Les salles de classe accueillent environ 120 élèves (contre une capacité de 70) et la plupart suivent les cours débout. Le Directeur Départemental de l'Education a fermé l'établissement et propose d'aménager un espace alternatif à partir du 27 octobre afin d'avoir de meilleures conditions.

L'UNICEF mettra en œuvre dans les prochaines semaines un projet de soutien spécial à l'éducation qui vise 2 000 élèves, parmi les plus vulnérables, à Cabaret. Ce projet tiendra compte du niveau de vulnérabilité de chaque élève en particulier.

Coordination de Développement

Le 23 octobre à Port-au-Prince (Ouest), Haïti Stabilization Initiative a organisé auprès de l'Ambassade Américaine un atelier de travail dans l'objectif de faire l'état des lieux des réalisations des bailleurs dans la commune de Cité Soleil et de réfléchir sur la stratégie à adopter pour une meilleure coordination des interventions. Les participants (Mairie de Cité Soleil, MPCE, CNDDR, CHF, OIM, Food for the Poor, CICR, PADF, etc.) ont à tour de rôle présenté leurs réalisations et se sont félicités des résultats obtenus en termes de stabilité. À la fin de la séance, compte tenu de l'amélioration de la situation, les participants ont décidé de rediriger les fonds restants et utiliser le modèle de financement conjoint pour les projets d'investissement lourd.

Les tables sectorielles du Nord relancent leurs activités de réunion cessées depuis les dernières intempéries. La table sectorielle Santé est prévue pour le 11 novembre, celle de l'Eau, Electricité, Assainissement et Environnement, le 4 novembre mais aucune date n'est encore retenue par la Table Sectorielle Agriculture.

La prochaine Table de concertation départementale du Nord aura lieu le 31 octobre selon la Direction Départementale de la Planification.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.