Haiti

Haïti : Préparation en vue de la saison des ouragans

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Haïti - Des efforts sont déployés à travers Haïti en préparation des tempêtes tropicales et des ouragans qui constituent cette année un danger particulier en raison du million et demi de personnes déplacées par le séisme vivant dans des tentes et des abris.

La communauté humanitaire se prépare au pire en mettant déjà à disposition des matériaux de construction d'abris d'urgence pour 25 000 familles en vue d'accroître la capacité de construction d'abris afin de couvrir les besoins de 130 000 familles, soit 650 000 personnes, d'ici septembre.

Dans le même temps, une stratégie de communication est mise en place pour lancer des alertes aux Haïtiens afin qu'ils soient prêts à faire face aux vents violents. La ville de Gonaïves, qui a été durement touchée par les ouragans Gustav, Hanna et Ike en 2008, a effectué un exercice de simulation cette semaine.

Le Département de la protection civile d'Haïti (DPC), en collaboration avec l'OIM, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant rouge et d'autres acteurs humanitaires, construit des panneaux et diffuse des affiches comportant des conseils de sécurité pendant les tempêtes. Les affiches seront placées sur les kiosques d'informations que l'OIM installe dans le plus grand nombre de camps possible dans les semaines à venir.

Un système de messages de sensibilisation diffusant des messages d'ordre général sut la préparation aux ouragans est également mis à disposition de la population haïtienne. En outre, les responsables des camps recevront des SMS jusqu'à quatre jours avant l'arrivée d'ouragans dangereux afin qu'ils puissent être prêts à évacuer les résidents de camps si besoin.

Haïti est situé au beau milieu du « couloir des cyclones », un passage qu'empruntent les plus gros cyclones tropicaux après leur formation au milieu de l'Atlantique.

Les crues soudaines menacent les vies des 9,9 millions d'Haïtiens qui vivent près les uns des autres dans un pays sana arbres, victime de la déforestation depuis plusieurs décennies.

Les dangereuses conditions de vie dans bon nombre des 1 300 sites installés après le séisme posent également problème. Malgré les gros efforts des ingénieurs pour sécuriser les camps, le risque d'inondation reste considérable.

« Les dizaines d'ouragans et de tempêtes qui ont frappé Haïti ces cinq dernières années ont coûté la vie à plus de 5 000 personnes », a déclaré Eric Holthaus de l'Institut de recherche internationale sur le climat et la société de l'Université de Columbia. « Toutes ces pertes ont été le résultat de fortes pluies et d'inondations et le séisme a provoqué une vulnérabilité encore plus grande. »

Les efforts déployées par la communauté humanitaire sont désormais centrés sur l'évacuation des déplacés des tentes vers des abris en dur. Actuellement, il y a suffisamment de stock en cas d'imprévus pour couvrir les besoins de quelque 21 000 familles, soit 105 000, au niveau national.

A ce jour, 5 657 abris de transition ont été construits, dont plus de 5 000 en deux mois. Quinze mille abris supplémentaires sont en stock mais ne peuvent pas être construits, en raison du manque de terrain disponible, soit en parce que le terrain est encore bloqué par les débris du séisme, soit parce qu'on ne sait pas vraiment à qui il appartient.

Personne ne sous-estime la mesure des défis à venir et la probabilité qu'une tempête puisse provoquer une nouvelle catastrophe humanitaire qui menace le peuple haïtien. Même si les pans d'évacuation sont menés avec une efficacité redoutable, il reste le problème de savoir o=F9 reloger les populations vulnérables étant donné que la plupart des abris construits pour faire face aux ouragans ne sont plus habitables en raison du séisme.

Pour voir les images satellites des tempêtes tropicales, veuillez vous rendre sur :
http://www.ssd.noaa.gov/goes/east/carb/flash-rb.html

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Leonard Doyle
Media et Communications Haïti
Tél. +509 370 25066
skype Leonard.Doyle
E-mail: ldoyle@iom.int

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.