Haiti

Haïti : plus de 500 patients soignés par des casques bleus sri lankais

Source
Posted
Originally published
Sur la place Saint Léger, à la 4e avenue Bolosse, dans la commune de Martissant (Port-au-Prince), s'est tenue, ce mardi 8 mai, une journée de consultations gratuites réalisées par le contingent sri lankais de la MINUSTAH. Environ 500 patients souffrant de divers maux ont été auscultés par des médecins et reçu des médicaments.

« Nous avons été informés de l'organisation de cette journée de consultation. Je suis venue dans l'espoir d'être soulagé du mal dont je souffre. La première fois que j'ai bénéficié de cette consultation, j'avais obtenu de bons résultats », a confié yamilhée, qui est à sa deuxième participation. Pour sa part, Roldine témoigne : « mon enfant souffrait de la grippe et des affections cutanées. Après les médicaments qu'on m'avait donnés, il a recouvré la santé ».

Expliquant les raisons les incitant à réaliser des activités à caractère social, le docteur Ranjilh Fernando a déclaré : «nous nous inquiétons toujours du sort des autres comme nous le faisions également chez nous. Etant donné que la sécurité s'est améliorée, nous en profitons pour entreprendre des activités susceptibles d'aider la population ». Les patients reçus souffrent d'affections diverses, dont des maladies de la peau, des vers intestinaux, la grippe, la fièvre, l'anémie, l'ulcère d'estomac, l'hypertension artérielle... Les personnes âgées souffrent surtout de rhumatisme.

Placés sous la direction du docteur DMDJ Dissanayake, l'hôpital des casques bleus sri lankais dispose d'un personnel composé de cinq médecins, 22 infirmiers et un dentiste. « Cette activité va être poursuivie par les différents contingents qui se succéderont », a indiqué le docteur Dissanayake dont le contingent est actuellement à la cinquième rotation.

La journée de consultation précédente avait permis de toucher 1.016 personnes. Des activités humanitaires, telles la distribution d'eau et de produits alimentaires à la population, sont également à l'actif du bataillon sri lankais, qui procèdent par ailleurs au nettoyage de places publiques, de plages et d'hôpitaux.

D'autres régions du pays dont Jacmel, Petit-Goave et Léogane ont vu réaliser de telles activités.