Haiti

Haïti : Opération d'urgence du PAM se renforce

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le PAM intensifie son opération d'urgence en Haïti. L'agence distribue désormais des repas prêts à la consommation à des milliers de personnes par jour ainsi que des repas chauds dans les hôpitaux. Le PAM a également établi des cuisines dans les centres de distributions alimentaires.

ROME - L'agence d'aide alimentaire des Nations Unies a commencé les distributions alimentaires moins de 24 heures après le choc et prévoit de nourrir 2 millions de personnes dans le cadre de sa nouvelle opération d'urgence. Samedi soir, le PAM a distribué des rations prêtes à consommer à près de 60 000 personnes. 60 000 personnes supplémentaires seront ciblées dimanche.

« Le PAM mobilise toutes les ressources disponibles pour fournir, de toute urgence, une aide rapide et coordonnée » a déclaré Josette Sheeran, Directrice Exécutive du PAM. Ecouter la conférence de presse de Josette Sheeran.

Les cuisines du PAM

Le PAM met en place des cuisines pour servir des repas chauds aux sinistrés à Port-au-Prince où la destruction de l'infrastructure a empêché l'accès au nécessaire de cuisine.

Une des distributions du samedi dernier a eu lieu à Léogâne, à l'ouest de Port-au-Prince, qui se trouve près de l'épicentre du séisme. Le PAM est le premier convoi d'aide alimentaire à atteindre la ville depuis le séisme qui a semé la mort et détruit 90% des bâtiments.

Pour le volet d'assistance alimentaire de la opération humanitaire en Haïti, le PAM lance un appel pour 279 millions de dollars dans le cadre de la demande de financement de l'ONU de vendredi dernier. Cette somme permettra également de fournir un soutien logistique à l'intervention.

Défis logistiques

Le PAM est bien positionné pour porter une assistance immédiate aux victimes en raison des stocks de vivres existant déjà dans le pays. Néanmoins, les défis logistiques sont considérables.

L'aéroport de Port-au-Prince est saturé ; le carburant fait défaut et de nombreux avions ont dû attendre jusqu'à 2 heures pour atterrir. De plus, même l'aéroport en République Dominicaine devient de plus en plus engorgé. Le PAM œuvre activement à trouver d'autres modes de transport, soit routier soit maritime, pour livrer la nourriture.

Le PAM a établi un centre logistique dans la République Dominicaine voisine pour acquérir les biens logistiques essentiels à ses opérations d'urgence et éviter de s'appuyer sur les infrastructures affaiblies en Haïti.

Les routes depuis de Saint Domingue sont praticables et le temps de trajet se varie entre 20 et 7 heures.