Haiti

Haïti : Le contingent du Guatemala lance la construction d'une école à Cité Soleil

Source
Posted
Originally published
« Ecole République du Guatemala » est le nom de l'établissement scolaire dont les casques bleus guatémaltèques de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) vont assurer la construction à Varreux, dans la commune de Cité Soleil. La cérémonie de pose de la première pierre de la construction du bâtiment a eu lieu le jeudi 3 mai, en présence, entre autres, du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti et chef de la MINUSTAH, Edmond Mulet, et du représentant du Ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Jean Marie Béjoly Monrose.

Intervenant au cours de la cérémonie, M. Mulet a présenté la construction de cette école comme étant le fruit de «l'effort de solidarité continentale ». Edmond Mulet a par ailleurs signalé que ce projet va « contribuer aux efforts de stabilisation de Cité Soleil, car pour construire l'Etat de droit, il faut l'éducation ».

D'un coût de 24.000 dollars américains, la réalisation de la première phase du projet se termine le 20 juin prochain. Elle est financée dans le cadre des projets à impact rapide de la MINUSTAH. Le bâtiment comporte quatre salles de classe, une salle des professeurs et des toilettes. L'établissement sera pourvu en matériel et équipements par les contingents équatorien et chilien.

Le chef de la MINUSTAH s'est engagé à obtenir les fonds nécessaires pour la réalisation prochaine de la seconde phase du projet qui doit permettre la construction de cinq nouvelles salles de classe. L'exécution de cette phase sera aussi assurée par les soldats de la paix guatémaltèques, avec le support technique de la compagnie de génie équato-chilienne.

Le représentant du ministère de l'Education nationale a remercié la MINUSTAH pour la construction de cette école qui « va accueillir des enfants de Cité Soleil et permettre de transformer des bras oisifs en bras utiles pour la communauté ». M. Monrose a en outre annoncé que le ministère va, de son coté, doter l'école de deux salles de classe supplémentaires qui seront consacrées à des activités professionnelles. « J'espère que des produits artisanaux qui seront fabriqués ici, par des les enfants, serviront à orner des salles de classe au Guatemala », a-t-il ajouté.

Le contingent guatémaltèque, fort de 100 policiers militaires, est en Haïti depuis septembre 2004. Il est dirigé par le Colonel Carlos Estuardo Avendaño Leiva.