Haiti

Haïti : Le chef de la MINUSTAH suit le déroulement du vote à Gressier

Source
Posted
Originally published
La reprise des élections des collectivités territoriales a eu lieu, le 29 avril, dans 25 communes d'Haïti. Dans le département de l'Ouest, les élections se sont déroulées dans trois communes : Gressier, Kenskoff et Croix-des-Bouquets. Le Représentant spécial du Secrétaire général en Haïti et chef de la MINUSTAH, Edmond Mulet, a assisté au déroulement des élections à Gressier.

« Il y a beaucoup d'intérêt à suivre ces élections car elle sont très importantes pour le pays », a déclaré le Représentant spécial à Macoome Beach, un des Centres de Vote de la commune de Gressier. Aussi, Edmond Mulet a-t-il fait part de sa satisfaction relative au déroulement du scrutin : « nous félicitons le peuple haïtien qui a choisi la voie démocratique ».

Les 24.586 électeurs étaient en effet appelés à voter le conseil municipal, composé du maire et de ses deux adjoints. Les électeurs ne se sont pas déplacés en grand nombre -8% de participation. Cependant ceux qui étaient présents semblaient déterminés. « Je suis venu voter parce que j'espère que mon candidat réussira et sera utile à sa commune. La commune de Gressier fait face à toutes sortes de difficultés, comme le manque d'eau potable ou le chômage. J'espère que ces élections y apporteront un changement positif », opine Jean, un électeur de la section communale de Marianni à Gressier.

La MINUSTH, conformément au plan intégré de sécurité élaboré conjointement avec la Police Nationale d'Haïti (PNH), était sur place pour garantir la sécurité. A Macomme Beach, l'appui sécuritaire avait été assuré par les casques bleus sri lankais, les UNPol et des agents de la PNH.

« Les élections ne sont qu'un pas vers la démocratie en Haïti. Nous travaillons au renforcement des capacités locales car la démocratie passe par la base. Les élections ne sont que le commencement d'un processus d'appui et de soutien de la MINUSTAH à la démocratie en Haïti », a également souligné le chef de la MINUSTAH.

Les élections à Gressier avaient été annulées pour cause de violence, le 3 décembre 2006. Ce 29 avril, elles se sont déroulées dans le calme. Aucun incident majeur n'a été enregistré.