Haïti : Le CEP prolonge le délai d'inscription des partis politiques

Report
from AlterPresse
Published on 01 Aug 2005
Mais nie prendre cette décision pour accorder du temps à Fanmi Lavalas
P-au-P., [AlterPresse] --- Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) a prolongé jusqu'au 9 aout, la limite prévue pour accepter l'inscription des partis politiques, afin de parvenir à la plus large participation au scrutin de la cette fin d'année.

le responsable de communication au CEP, Gerson Richemé, a démenti les rumeurs faisant croire que l'institution électorale a pris cette décision sous pression de la communauté internnationale pour accorder du temps à la Fanmi Lavalas, parti de l'ex-Président haitien Jean Bertrand Aristide, qui ne s'est pas inscrit comme acteur électoral.

« Nous avions rencontré les partis politiques le 29 juillet et ils nous faisaient part de leur difficulté à compléter les 5,000 membres requis au moment de l'inscription. C'est pourquoi le CEP a planché sur une nouvelle date », a précisé à AlterPresse Gerson Richemé.

« Nous avons une même considération pour tous les partis et le CEP a reçu par téléphone des membres du parti lavalas qui avaient manifesté le désir de s'inscrire au processus. S'ils viennent dans l'intervalle du 9 aout, nous les recevrons comme tous les autres, mais au delà de cette date le CEP ne recevra plus d'inscription », a encore déclaré Richemé.

Le Conseil Elctoral Provisoire avait rencontré les responsables politiques le 29 juillet 2005 pour discuter du calendrier électoral. Suite à cette réunion, la date du 30 juillet, initialement prévue comme délai d'inscription des partis politiques, a été revue.

Dans une récente déclaration, le porte-parole de l'institution électorale Rosemond Pradel avait indiqué que sur une cinquantaine de partis politiques déjà inscrits, seulement 9 répondaient aux exigences du Conseil.

Quand au décompte des électeurs inscrits, le nombre se situe actuellement à environ 1 million, selon les dernières estimations.