Haïti-Camps : Plus de 73 mille déplacés menacés d’éviction en 2013

Report
from AlterPresse
Published on 12 Mar 2013 View Original

P-au-P, 12 mars 2013 [AlterPresse] --- Plus de 73 000 personnes vivant dans 87 camps sont menacées d’évictions forcées en 2013, d’après un récent rapport du bureau de la communauté humanitaire en Haïti.

Cette inquiétude de la communauté humanitaire, concerne plus de 20% de l’ensemble de la population déplacée estimée à 350 mille.

« Bien que le phénomène des évictions forcées ne soit pas nouveau, la communauté humanitaire estime que plus de 66 000 personnes déplacées (réparties dans 150 camps) ont été victimes d’évictions forcées depuis juillet 2010 », relève le bureau de la communauté humanitaire.

Le coordonateur de la communauté humanitaire en Haïti, Ross Mountain, rappelle par ailleurs que « la pratique d’éviction forcée a souvent pour conséquence la violation de plusieurs droits humains, tels que le droit à la vie et à la sécurité de l’individu ».

Fort souvent, les évictions forcées se terminent par des bastonnades, des crimes, constituant de fait une violation des droits humains les plus élémentaires.

Mountain insiste sur le fait que « la relocalisation des déplacés devait prendre en compte les procédures légales et garanties par le droit national et international telles que la mise en demeure, le consentement éclairé et les mesures compensatoires ».

Le chef de l’Etat, Michel Martelly, durant sa campagne, avait estimé à 200 millions de dollars américains le coût du relogement de ces personnes déplacées après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

La mise en œuvre de quelques programmes de relogement, tel que le 16/6, n’a, semble-t-il, permis que de débarrasser quelques places publiques de l’aire métropolitaine. [jep kft gp apr 12/03/2013 12 :40]