Haïti-Agriculture : La ronde des inquiétudes à Fonds Verrettes

Report
from AlterPresse
Published on 25 Mar 2013 View Original

Correspondance Ethzard Cassagnol

Fonds Verrettes, 25 mars 2013[AlterPresse]--- La saison de mars-juillet 2013 est là, mais à Fonds Verrettes (département de l’Ouest), les agriculteurs et agricultrices sont circonspects et surtout inquiets de revivre les mêmes difficultés de l’an dernier.

Manque de semences, de moyens pour en acheter, alors que les séquelles des cyclones de 2012 sont vives. Fonds Verrettes se ronge les pouces.

« On n’a rien récolté en juillet dernier à cause de la sécheresse de mai et de juin 2012. On n’a pas de semences ni de moyens économiques disponibles pour en acheter. Du coup, on ne pourra conduire aucune campagne agricole cette année », se désole Orel Pierre, un habitant de Gros Cheval (localité de Fonds Verrettes).

Des métayers (demwatye en créole haïtien) rencontrés à Oriani à la recherche de travail demeurent bredouilles.

Après les deux cyclones qui ont emporté les cultures et un grand nombre de bétails, aucune intervention n’a été réalisée dans la zone.

Les habitants témoignent que ces intempéries ajoutées à la sécheresse qui les a précédées ont fait l’effet d’un couteau dans la plaie.

Résultats : la coupe des arbres s’accélère au même rythme, semble t-il, que la migration vers la République Dominicaine voisine.

La Foret des pins est ainsi sans cesse agressée. Les arbres fruitiers ne sont pas plus épargnés. On remarque de plus en plus du bois d’avocatier en vente à des boulangeries, grandes consommatrices de charbon de bois.

Les agricultrices et agriculteurs réclament un soutien urgent pour pouvoir reprendre leurs activités agricole. Ils souhaitent surtout que les semences soient subventionnées. [ec kft gp apr 25/03/2013 20:55]