Haïti : 4 jours après le séisme, les blessés arrivent dans le sud - Terre des hommes intervient

Report
from Terre des hommes
Published on 17 Jan 2010
Après avoir accueilli une quarantaine de blessés de la ville des Cayes dans la nuit du 12 au 13 janvier, l'hôpital Immaculée Conception du département du sud fait face à une arrivée massive de blessés venant de Port au Prince.

Avec l'amélioration des routes entre Port au Prince et les Cayes, les victimes blessées et leur entourage arrivent en voiture, en moto, avec parfois quelques couvertures pour dormir la nuit à l'hôpital, dehors, en attendant que leurs proches soient pris en charge.

Devant l'hôpital, une foule espérant des nouvelles de leurs proches rend difficile l'accès aux salles de soins. L'hôpital est surchargé et n'a pas les moyens humains et matériels de faire face à cette situation. Les blessés sont installés à même le sol, les infirmiers ont du mal à circuler. Les pathologies les plus fréquentes sont les plaies, les fractures, les polytraumatismes, les traumatismes crâniens dont plusieurs nécessitent une opération chirurgicale, notamment des amputations.

Les victimes sont encore sous le choc. Thomas 33 ans, blessé à la jambe par un bloc de mur, nous raconte son expérience : « Nous étions dans l'école, nous sommes sortis en courant et puis une seconde après, il n'y avait plus rien, tout s'est écrasé net. Il y a des victimes partout, il n'y a plus d'hôpital, plus d'institution, c'est pourquoi nous avons pris la route vers le sud. ». Une mère raconte qu'elle a perdu deux de ces enfants quand sa maison s'est écroulée. Elle a cependant pu atteindre les Cayes avec son dernier enfant blessé.

Afin de répondre au mieux aux besoins de la population, Terre des hommes participe à la coordination médicale comprenant les institutions de santé publique, la Police, la Protection civile, la Minustah et les organisations non gouvernementales, telles que Catholic Relief Services, OIM, la Croix Rouge haïtienne et Hope for Haïti. Les communications téléphoniques sont toujours quasi inexistantes, le seul moyen d'être en contact avec l'extérieur reste internet. L'électricité a déjà été restreinte (9h-12h et 18h-21h), et en raison de la pénurie d'essence pour faire fonctionner les installations électriques, la ville pourrait rapidement se retrouver sans électricité. De plus, l'approvisionnement des biens de premières nécessités habituellement acheminé depuis Port au Prince étant impossible, la situation est aujourd'hui extrêmement critique dans la ville des Cayes, et les besoins sont d'ores et déjà urgents.

Fanny Marz, responsable de communication de Tdh en Haïti, les Cayes, 16 janvier 2010  fmr@tdh.ch Pierre Zwahlen, porte-parole & affaires publiques Terre des hommes - aide à l'enfance =A6 av. Montchoisi 15, 1006 Lausanne =A6 Suisse (+41) =A6 T 058 611 06 38, M 079 615 44 33 =A6 www.tdh.ch