Haiti

Haïti /// 2 ans après - Le défi de la reconstruction

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Une année de transition et d’engagement continu

2011 a été une année de transition en Haïti. L’aide humanitaire et l’engagement des ONG en Haïti s’est poursuivie au long des 12 derniers mois ; pour autant les traces du séisme du 12 janvier 2010 sont partout encore présentes. A ces cicatrices, s’ajoutent les nouvelles difficultés créées par l’épidémie de choléra, qui sévit dans l’île depuis octobre 2010, ainsi que la phase de transition politique, qui s’est achevée avec l’élection et l’instauration du nouveau Président de la République. Pendant cette période clef pour Haïti, les équipes d’ACTED, mobilisées aux côtés des populations sinistrées depuis la catastrophe, fortes de leur expérience auprès des communautés les plus vulnérables dans l’île depuis 2004, ont accompagné la population dans le processus de reconstruction et dans son nouveau combat contre le choléra.

L’accès au logement pour les familles sinistrées par le séisme est une étape essentielle du relèvement socio-économique. Près de 520 000 personnes déplacées vivent encore dans plus de 750 camps spontanés. L’action d’ACTED a permis, entre septembre 2010 et décembre 2011, d’offrir un logement à 2726 familles dans la commune de Léogâne et dans la zone métropolitaine de Portau-Prince, soit plus de 13 000 personnes qui ont retrouvé un foyer pour se reconstruire et pour envisager une nouvelle vie. Nos équipes ont en outre procédé à l’évaluation structurelle de 16 291 bâtiments dans la Commune de Léogâne, une opération conduite depuis 2010 en lien étroit avec les autorités haïtiennes destinée à évaluer les infrastructures publiques et privées afin de permettre aux habitants de réintégrer les logements habitables. Les équipes d’ingénieurs d’ACTED ont également procédé à la réparation des logements endommagés de 340 familles dans le centre ville de Léogâne, venant ainsi en aide aux ménages les plus vulnérables n’ayant pas les moyens pour réparer leur maison. 160 maçons ont été formés à cette occasion à la réparation des bâtiments, afin de permettre aux Haïtiens de participer activement à la reconstruction de leur communauté.

L’épidémie de choléra qui fait rage dans le pays depuis 15 mois constitue un risque supplémentaire pour des populations déjà affaiblies : la réponse à cette menace sanitaire est l’une des priorités d’action pour ACTED. Actives depuis plusieurs années dans le Bas Artibonite, au centre de l’île, nos équipes ont joué un rôle déterminant dans les interventions d’urgence en réponse à l’épidémie de choléra : accès à l’eau potable, appui aux structures d’assainissement, promotion des bonnes pratiques d’hygiène, soutien aux institutions et aux structures de santé communautaires, etc.

Face au contexte particulier d’Haïti, ACTED travaille également à la prévention et la mitigation des catastrophes potentielles qui affectent l’île et ses habitants de manière récurrente. Des stocks d’urgence ont notamment été pré positionnés dans le Bas Artibonite et le Plateau Central pour répondre à une éventuelle urgence : près de 350 tonnes de rations alimentaire, 1,2 million d’aquatabs pour potabiliser l’eau, des kits de test de potabilité de l’eau, plus de 3000 kits d’hygiène, 29 733 barres de savon, etc. La réactivité afin d’appuyer les infrastructures sanitaires locales dans les heures qui suivent une catastrophe est en effet déterminante afin de prévenir une dégradation des conditions de santé des populations sinistrées. La saison cyclonique 2011 s’est finalement avérée calme en Haïti, mais ACTED entend néanmoins poursuivre ses programmes de contingence et de prévention et réduction des catastrophes, en continuant à travailler au renforcement des mécanismes de réponses communautaires, à l’identification des zones à risques, et à la conduite de travaux de mitigation avant la prochaine saison cyclonique.

Aujourd’hui, les équipes d’ACTED en Haïti comptent 198 personnes dont 14 employés internationaux, engagés au quotidien dans l’accompagnement des populations les plus vulnérables dans leur relèvement socioéconomique, dans la reconstruction de leurs quartiers, dans l’identification de solutions durables d’accès aux services de base, tel que l’eau et l’assainissement.

ACTED travaille avec les communautés elles-mêmes et leurs institutions gouvernementales, et assure un suivi particulier du contexte dans lequel nous opérons, afin de permettre une meilleure compréhension des enjeux, des attentes et des besoins des Haïtiens. ACTED est au plus près de la reconstruction, de la lutte contre le choléra, tout en envisageant des solutions durables pour le développement autonome et à long terme d’Haïti.