Haiti

Haïti - 17/1 : L'équipe chirurgicale débordée par l'afflux de blessés

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Depuis hier, notre équipe chirurgicale est opérationnelle à l'hôpital général. « Nous intervenons en lien avec les autres ONG présentes sur place » explique Jacques, chirurgien. « Malheureusement nous réalisons énormément d'amputations ; de l'ordre de 400 dans les jours qui viennent. Les conditions sont très précaires, nous n'avons ni électricité ni réseau téléphonique . » L'équipe chirurgicale a été renforcée samedi soir par l'arrivée d'une infirmière de bloc et d'un anesthésiste. D'autres renforts médicaux continuent d'affluer. Le fret, arrivé par avion en République Dominicaine, va être acheminé dans la matinée.

Témoignage de l'équipe de Médecins du Monde arrivée vendredi 15 janvier dans la nuit de St-Domingue :

« La situation est catastrophique : l'aide n'arrive pas, les Haïtiens semblent comme abattus. Mais nous n'avons pas été confrontés à des réactions hostiles pour le moment, au contraire : ils attendent avec impatience l'aide internationale. Nous avons dormi par terre avec d'autres secouristes et des journalistes. Nous avons peu d'eau, presque pas de nourriture. Ce matin, nous nous sommes rendus avec l'équipe chirurgicale à l'Hôpital général et avons démarré le nettoyage d'un bloc opératoire que nous allons pouvoir utiliser. Sur place, la cour est envahie par des lits de fortune. La morgue étant pleine, des corps pourrissent sur le sol. A côté des blessés du tremblement de terre gisent les blessés civils « communs ». L'hôpital était en grève depuis 2 mois... »