Haiti

Haïti-Élections : Une délégation internationale recommande le gel de l'aide étrangère pour les prochaines législatives

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
P-au-P, 6 janv. 2010 [AlterPresse] --- La Coalition solidarité Amérique Latine et Haïti Action Network appellent la communauté internationale à geler l'aide prévue au financement des législatives de février prochain en vue du renouvellement d'un tiers du sénat et de la chambre des députés.

Cette recommandation figure dans un rapport élaboré au terme d'une visite d'évaluation dans le pays du 28 décembre 2009 au 3 janvier 2010.

Les deux organisations se montrent particulièrement inquiètes de l'exclusion de Fanmi Lavalas de la course électorale. Elles suggèrent à la communauté internationale de ne pas envoyer d'observateurs sur le terrain pour ne pas accorder de crédit à ces compétitions.

Jusqu'à présent la communauté internationale n'a encore fait aucune annonce officielle concernant les engagements financiers pris à propos des prochaines élections.

18 millions de dollars devraient être apportés par la communauté internationale, alors que L'état haïtien contribue au financement de ces élections à hauteur de 7 millions de dollars.

D'autre part, les organisations comptent acheminer un rapport d'observation de la situation des droits humains à l'Organisation des nations unies (Onu), au Congrès américain, et au président américain Barack Obama, sur la situation des droits humains.

La délégation fait part des témoignages recueillis auprès de 71 victimes de violations de droits humains, notamment à Cité Soleil (périphérie nord) et au Bel Air (secteur nord).

Selon le rapport, les témoignages concernent en grande partie des cas de violations de droits humains impliquant les soldats de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation d'Haïti (Minustah).

Certains de ces abus auraient entrainé la mort des personnes affectées.

La délégation prie l'Onu de mener une enquête sur la question et d'accorder une aide financière aux victimes.

La Coalition solidarité Amérique Latine et Haïti Action Network réclament entre autres l'ouverture d'une enquête sur la disparition du militant pro-Lavalas, Lovensky Pierre Antoine.

Le rapport contient également des observations sur la situation « inadmissible » des droits de l'homme dans les prisons et les « vagues de licenciement dans des entreprises publiques » à cause de la privatisation. [kft gp apr 6/01/2010 14:35]