Haiti

Des policiers haïtiens formés par des soldats de la MINUSTAH

Source
Posted
Originally published
A Cité Soleil, au nord de Port-au-Prince, a eu lieu le 29 mai, la cérémonie de remise de Certificats à des agents de l'Unité départementale de maintien d'ordre (UDMO), une Unité spécialisée de la police nationale d'Haïti (PNH). Les 51 récipiendaires, dont deux femmes, avaient suivi un stage de cinq jours organisé par les casques bleus brésiliens.

Ont participé entre autres à cette cérémonie, le directeur départemental de l'Ouest de la PNH, le Commissaire Stanley Ralph Jean Brice, le chef de l'UDMO de l'Ouest, l'Inspecteur principal Cléomère Francis et le responsable du secteur Ouest de la police des Nations Unies, Daniel Allard.

Cette formation visait à renforcer les capacités des agents de l'UDMO qui ont eu à intervenir aux cotés des soldats de la MINUSTAH dans les zones sensibles, notamment à Cité Soleil. Les entraînements portaient en particulier sur le tir, les techniques de la pénétration dans les zones rurales, urbaines et dans les agglomérations, ainsi que sur les techniques de premiers soins.

Pour le directeur départemental de l'Ouest, « ces entraînements sont non seulement très importants mais arrivent aussi à point nommé car la formation continue constitue l'une des faiblesses de la PNH ». Aussi, a précisé le Commissaire Stanley Ralph Jean Brice, « cette mise à niveau va permettre aux policiers de l'UDMO d'être plus efficaces dans la lutte contre le banditisme dans les quartiers difficiles de la capitale ».

Se prononçant pour sa part sur l'importance des entraînements reçus, l'Inspecteur Francis a signalé que « cette formation a contribué à accroître la performance et le niveau de professionnalisme des agents ». Il a ajouté : « l'UDMO va mettre en application cette formation afin de pouvoir fournir plus efficacement les services à la population ». Le chef de l'Unité, qui a par ailleurs remercié les soldats de la paix brésiliens pour cette formation, s'est félicité de « l'excellente collaboration existant entre eux et les agents haïtiens ».

Cette collaboration est à la base des meilleures conditions de sécurité enregistrées à Cité Soleil, si l'on en croit le UNPol Allard. En effet, a-t-il dit : « La situation s'est grandement améliorée à Cité Soleil, grâce à un travail d'équipe. Grâce à vous, policiers haïtiens, aux UNPol, au bataillon brésilien, l'environnement sécuritaire est plus sûr ». S'adressant en outre aux récipiendaires, il leur a lancé : « Je vous encourage à mettre en application les techniques que vous avez apprises. Soyez fiers et continuez à faire votre travail ».

Le chef du contingent brésilien, le colonel Magno Barosso, a promis de continuer à accompagner la police nationale. « Les casques bleus ont pour mission de soutenir le gouvernement haïtien. Nous allons poursuivre cette formation en fonction de la demande que vous avez formulée. Les policiers qui n'ont pas encore participé à ces entraînements vont pouvoir en bénéficier », a-t-il déclaré lors de son intervention, promettant : « si vous avez d'autres besoins, nous serons toujours là pour vous aider ».