Haiti

Bulletin du groupe sectoriel santé : Réponse au choléra et après le tremblement de terre en Haïti – No.29

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Points saillants

Il y a actuellement 29 Centres de traitement du choléra (CTC), 163 Unités de traitement du choléra (UTC) et 766 Centres de réhydratation orale (CRO) en fonctionnement dans le pays.

Au cours des dernières semaines, les fortes pluies et les inondations qu’elles ont provoquées ont conduit à une hausse considérable des cas de choléra dans plusieurs départements du pays, et principalement dans le Sud. À la suite de ces inondations, les routes menant à plusieurs centres de traitement et localités sont devenues inaccessibles. Cependant, grâce aux efforts concertés des autorités sanitaires départementales (DSS) et de ses partenaires (SSC, IMC, OIM, MINUSTAH, OPS/OMS, Solidarité Internationale, TdH, UNICEF, UNOPS, PAM), des fournitures médicales et autres ont été transportées par les populations locales, par avion ou par bateau malgré le niveau élevé des eaux, afin d’approvisionner en quantité suffisante les régions touchées.

D'autres flambées de choléra ont été signalées dans le Nord, notamment au Cap-Haïtien, à Ouanaminthe dans le Nord-Est et dans le département des Nippes. La saison des pluies offre des conditions favorables à la propagation du choléra et d'autres maladies parmi les populations vulnérables.

Alors que le financement à court terme pour la lutte contre le choléra touche à sa fin, certains des fonds à plus long terme ne sont pas encore disponibles. Ainsi, de plus en plus d'ONG se retirent de leur zone d'intervention en raison du manque de financement, ce qui posera de nouvelles menaces et restrictions en matière de réponse au choléra.