Bulletin d'information de la sécurité alimentaire (Août - Octobre 2019)

Report
from ACTED, Action Contre la Faim France, Solidarités International
Published on 30 Oct 2019

Résumé de la situation de la sécurité alimentaire

Au regard du contexte et de l’amplitude de la crise qui sévit en Haïti depuis un mois et demi, une évaluation rapide des données recueillies sur 7 marchés du département a permis d’analyser la situation d’urgence et ainsi mettre en lumière l’évolution de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence des ménages de la Grand’Anse.

La pénurie de carburant a entraîné des revendications d’ordre sociopolitiques majeures, déclenchant de nombreuses manifestations et blocages partout dans le pays depuis plus d’un mois et causant par conséquent une rupture des canaux d’approvisionnement habituels et une réduction significative de la disponibilité des denrées alimentaires sur les marchés locaux. La hausse des prix constatée durant la période d’avril à juillet a continué durant la période d’août à octobre alors que la majorité des récoltes ont été réalisées.

L’augmentation du coût nominal du panier alimentaire (1) dans le département de la Grand’Anse est ainsi passée, en se référant au troisième bulletin de cette année, de 25% au mois de mars par rapport au mois de janvier, à 6,7% au mois de mai par rapport au mois de mars, à 4% de mai à juillet, et de 5% d’aout à septembre pour atteindre 8925 HTG pour un ménage de 5 personnes.

Depuis début septembre, la persistance des troubles socio-politiques a un effet néfaste considérable sur le pouvoir d’achat des ménages. Ces mouvements ont entrainé la fermeture de presque toutes les institutions publiques et privées, notamment les établissements scolaires, l’inhibition du transport interdépartemental, et la majeure partie des stations à essence du pays sont fermées, ne pouvant pas être alimentées au vu des blocages des routes et des menaces d’attaque de leurs cargaisons. En conséquence, le coût du panier alimentaire a considérablement augmenté, passant de 1785 HTG en septembre (soit 8925 HTG pour une famille de 5 personnes) à 2187 HTG en Octobre (soit 10 937 HTG pour une famille de 5 personnes).

(1) Le panier considéré dans cette analyse est composé des 6 produits (riz, blé, maïs, haricots, sucre et huile végétale) composant le panier de base de la CNSA (représentant 1870 kcal/pers/jour). Les quantités journalières ont été augmentées de façon proportionnelle afin de rehausser l’apport calorique moyen à celui calculé par la FAO en Haïti en 2013 (données les plus récentes), équivalent à 2091 kcal/pers/jour, afin de s’approcher des normes SPHERE (2100 kcal/pers/jour).
Sources : http://www.fao.org/faostat/en/#data/CC , http://www.fao.org/3/y5022e/y5022e04.htm