Haiti

Assistance aux déplacés internes en zones urbaines, 1 décembre – OIM Haïti

Attachments

Depuis mars 2020, l'augmentation alarmante de la violence a entraîné le déplacement de centaines de familles dans les zones urbaines et périurbaines de Port-au-Prince. Selon OCHA, 1,5 million de personnes sont actuellement touchées par la violence en Haïti, 19 000 personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays, et 1,1 million de personnes sont en besoin d'aide humanitaire. Lorsque la violence des gangs s'est emparée de quartiers entiers de Port-au-Prince, en juin 2021, des milliers de personnes ont dû fuir leur maison pour sauver leur vie.

En étroite coordination et collaboration avec la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) et l'Unité Nationale de Construction de Logements et de Bâtiments Publics (UCLBP), l’OIM relocalise les personnes déplacées de plusieurs sites, leur permettant de retourner dans les communautés et de ramener les espaces occupés à leur but initial.

L'aide à la relocalisation est fournie par l'OIM aux déplacés internes à travers un programme de subvention au loyer, dans le cadre duquel un montant fixe est mis à disposition de chaque famille pour choisir et louer un espace pendant un an. En plus de l'allocation locative d'un an, l'OIM fournit une assistance supplémentaire aux plus vulnérables, notamment: une assistance au transport, un soutien médical et psychosocial, ainsi qu'une courte formation pour aider les bénéficiaires à développer une activité génératrice de revenus.