Haiti

Aide humanitaire d'urgence en faveur des populations de la République d'Haïti, victimes d'inondations

Source
Posted
Originally published

Attachments

Lieu de l'opération: Haïti
Montant de la décision: 160,000 EUR
Numéro de référence de la décision: ECHO/HTI/EDF/2006/01000

Exposé des motifs

1 - Justification, besoins et population cible :

1.1. - Justification :

Le 23 septembre 2006, suite aux pluies torrentielles qui ont frappé le département du bas Artibonite en Haïti, des missions d'évaluation ont été lancées par la Croix-Rouge, la Direction de la Protection Civile et OCHA (1). Du fait des difficultés logistiques pour atteindre les zones affectées ainsi que de leur dispersion géographique, ces évaluations ont été tardives et incomplètes. Le 7 octobre, des pluies intenses se sont abattues sur la même zone géographique, compliquant la situation des familles sinistrées ainsi que les évaluations de terrain. De nouvelles évaluations de terrain ont été lancées pour réévaluer la situation.

La situation des communautés rurales de la zone affectée, déjà fragilisée par la crise économique que subit le pays, n'a pas été prise en compte et n'a pas été suivie d'une assistance complète et ciblée aux plus vulnérables. Ce désastre n'a pas été médiatisé. Au vu de l'impact du désastre pour une population atteignant 1.400 familles, la réponse a été insuffisante. Des kits d'hygiène, des couvertures et des kits de cuisine ont été distribués par la Croix-Rouge Haïtienne à 400 familles dans la ville de Saint Marc, provenant de leur stock d'urgence. Cependant, les coûts pour la prise en charge du reste des bénéficiaires (logistiques, d'achat et de distribution) ne pouvant pas être supportés par la Croix-Rouge Haïtienne, celle-ci en a fait la demande à la Croix-Rouge Française, afin de pouvoir assister le reste des familles sinistrées. La date de démarrage de l'opération est fixée au 25 octobre 2006 puisque, selon l'évaluation des besoins effectuée par la Croix-Rouge Française, la population affectée était, à partir de cette date, dans une situation d'urgence qui réclamait l'assistance internationale.

Il est important de rappeler que le degré de vulnérabilité du pays face aux catastrophes naturelles, même de faible ou moyenne envergure, est très important. L'assistance proposée dans cette décision vise à couvrir les besoins des familles victimes de ces inondations et leur permettre de recevoir des biens non alimentaires, ainsi que d'autres types d'aide de première nécessité. Ces inondations, alors que la saison de pluies a été importante et que les sols sont gorgés d'eau, fragilisent énormément une population dont les moyens de survie sont faibles. Cette aide servira à les appuyer dans leur récupération.

Notes:

(1) Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies