Haiti

École effondrée en Haïti : l'ONU appelle à ne pas gêner le travail des sauveteurs

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, John Holmes, a appelé lundi au calme la population haïtienne et lui a demandé de ne pas gêner le travail des sauveteurs qui tentent de retrouver des survivants dans l'effondrement d'une école vendredi à Pétionville, dans la banlieue de Port-au-Prince.

« Cette terrible catastrophe signifie encore plus de souffrances pour les gens les plus pauvres et les plus vulnérables au monde, qui se battent déjà pour surmonter des années de guerre, de pauvreté et de catastrophes naturelles », a déclaré M. Holmes. Il a présenté ses sincères condoléances aux familles et aux amis des enfants et des enseignants victimes de l'effondrement du bâtiment de l'école La Promesse, collège évangélique, à Pétionville.

Selon le dernier bilan officiel fourni par la Protection civile haïtienne, 89 personnes sont mortes et 150 blessés ont été hospitalisés. Le nombre d'enfants qui se trouvaient dans l'école au moment de l'effondrement est imprécis mais le gouvernement l'évalue entre 250 et 260.

Des opérations de sauvetage sont menées par des équipes de secours haïtiennes, françaises et américaines depuis vendredi et doivent se poursuivre jusqu'à mardi.

M. Holmes a lancé un appel au calme pour permettre aux sauveteurs et aux organisations médicales de travailler. « Les équipes de secours qui essaient d'atteindre les gens coincés dans les décombres ont été sérieusement gênées par des foules qui bloquent parfois le mouvement des engins et la livraison de fournitures médicales et empêchent l'évacuation de blessés. Je comprends complètement la douleur et le désespoir des gens. Mais cela ne fait que ralentir les opérations de secours », a dit M. Holmes.