Guinea + 16 more

UNOWAS Magazine N13 - mars 2021

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

La consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest et au Sahel à l’épreuve de la COVID-19

Sans aucun doute, nous traversons une phase inédite de notre histoire.

L’irruption depuis plus d’une année de la pandémie du COVID-19 a eu -et continue d’avoir- des conséquences néfastes sur le monde entier.

Des vies ont été bouleversées, des économies ont été détruites, et une angoisse lancinante s’accentue au fur et à mesure que la pandémie, pernicieuse et omniprésente, poursuit sa marche macabre.

La mobilisation de la communauté internationale a apporté des réponses salutaires qui devront être renforcées pour mieux aider les pays et les populations dont les moyens sont limités alors qu’ils font déjà face à de multiples défis comme c’est le cas pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.

En effet, la sous-région n’avait pas besoin de ce défi supplémentaire qui accentue les facteurs d’instabilité et sape les efforts des Etats pour améliorer les conditions de vie de leurs populations et atteindre les objectifs du développement durable.

Mais grâce au lancement des vaccins COVID-19, une nouvelle phase porteuse d’espoir s’ouvre devant nous.

Une phase qui exige de nous -tous- une vigilance accrue et une solidarité d’action.

Car, comme l’a souligné le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, : « en ce moment critique, l’équité des vaccins est le plus grand test moral auquel la communauté mondiale est confrontée. Nous devons faire en sorte que tout le monde, partout, puisse être vacciné le plus rapidement possible. »

La mobilisation affichée lors de la 58eme session ordinaire des Chefs d’état et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est tenue le 23 janvier dernier, démontre l’engagement des pays de la sous-région à agir avec solidarité et synergie dans leur lutte contre la pandémie tout en poursuivant leurs efforts de consolidation de la paix et de la démocratie à travers, notamment, la tenue des élections prévues dans divers pays, parfois dans des circonstances contraignantes.

Fidèle à son approche régionale, UNOWAS a intensifié ses activités de bons offices et ses échanges avec les partenaires régionaux afin de mieux les soutenir durant cette période difficile.

Nous devons rester vigilants et ne pas relâcher nos efforts car la pandémie, en plus du terrorisme ou encore les effets du changement climatique, demeurent malheureusement des défis importants pour les gouvernements et les peuples de la sous-région.