Guinea

Le PNUD appuie la formation et la sensibilisation des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) en gestion des crises et catastrophes et offre un lot de kits sanitaires dans le cadre de la riposte contre la pandémie COVID-19 en Guinée

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), de concert avec les départements impliqués dans le secteur de la sécurité, apporte un appui à l’élaboration du plan de contingence des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui est une partie intégrante du Plan national de riposte contre le COVID-19 et entend soutenir sa mise en œuvre dans le cadre de la riposte de la pandémie avec un financement du Fonds de Consolidation de la Paix (PBF) à travers des activités de formation qui ont démarré le 05 Mai 2020, dans les installations du Camp Samory Touré à Conakry.

Face à la pandémie, le Président guinéen, Professeur Alpha Condé a décrété l’état d’urgence et ordonné la fermeture des établissements d’enseignement publics et privés, les bars, les frontières terrestres, aériennes, les cérémonies et interdits tous les regroupements au-delà de 20 personnes. Ces mesures ont été renforcés par le couvre-feu qui a été instauré de 21heures à 5 heures du matin.

En dépit de ces mesures, La Guinée à l’instar des pays de l’Afrique subsaharienne, est confronté à plusieurs défis pour faire face à la pandémie dont entre autres :

  • La faiblesse du système sanitaire
  • L’insuffisance des effectifs de santé
  • L’insuffisance des infrastructures sanitaires à Conakry et dans les régions pour la prise en charges des cas,
  • L’insuffisance des ressources financières affectées à la riposte contre la pandémie
  • L’incivisme de certains citoyens face aux mesures édictées par les autorités

Pour l’application effective de ces mesures dans les communes et quartiers, et l’accomplissement de leur missions régaliennes qui est de protéger les personnes et leurs biens, l’intégrité territoriale, les forces de défense et de sécurité sont fortement impliqués et participent à l’interpellation des contrevenants, et des présumés délinquants. A l’image du rôle joué dans un passé récent pendant la riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola, les forces de défense et de sécurité ont apporté un appui au dispositif de riposte à travers le processus de sécurisation, le soutien logistique, et même la prise en charge de certains cas.

L’objectif global de cette série de formation est de renforcer les capacités des FDS dans le cadre de la riposte contre le COVID-19 à travers la formation de 225 forces de défense et de sécurité (Police, Protection civile, Gendarmerie et Armée), sur le mode de contamination, les symptômes, le mode de prévention et le rôle des FDS dans la prise en charge des cas, la sensibilisation des FDS sur la gravité de la pandémie et leur rôle dans la riposte et l’équipement des FDS en matériels de protection (masque, désinfectants…).

La méthodologie de mise en œuvre de ces activités repose sur une approche participative et inclusive de tous les acteurs. Ainsi les FDS (personnel de santé des armées, le corps des armées de terre, air et de la marine, la gendarmerie, la police, la protection civile, les douanes et les corps des conservateurs de la nature) reparties en groupes de 25 vont bénéficier de 3 jours de formation pour chaque groupe. Après cette formation, les participants serviront de relais pour animer différentes activités de sensibilisation sur l’application des mesures prises par le Gouvernement et le respect des gestes barrières au sein de leurs unités respectives.

Au nom de Mr Luc J. Grégoire, Représentant résident du PNUD en Guinée, , Mr Konsa Camara, Expert, Reforme du Secteur de la Sécurité (RSS) du PNUD a, remercié les FDS pour leur mobilisation et leur engagement dans la riposte contre le COVID-19, salué le PBF pour son accompagnement avant d’insister sur la nécessité du respect des gestes barrières pendant le déploiement des FDS ainsi que leur interaction avec les citoyens. Le PNUD continuera à accompagner le Gouvernement dans ses efforts de développement et de réforme du secteur de la sécurité pour un le renforcement des rapports de confiance entre les FDS et les citoyens.

En dehors de la formation, le PNUD a offert un important lot d’équipements au Ministère de la Sécurité et de la protection civile dans le cadre du renforcement des mesures barrières au niveau des FDS, déployés sur le terrain pour le suivi de l’application des mesures prises par le Gouvernement afin de se sécuriser et sécuriser les populations.

Ce don était composé de :

  • 10 000 masques
  • 200 cartons de Savon DIAMA
  • 200 bidons de 5 litres d’eau de Javel
  • 1500 bouteilles de gel hydroalcooliques
  • 400 thermos flash
  • 200 seaux de lavage des mains

A cet effet, le Secrétaire Général du Ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Mr Nawa Damey a remercié le PNUD et le PBF pour leur appui constant au Département dans le cadre du processus de réformes et dans l’engagement des FDS dans la lutte contre la propagation du COVID 19. Il a ensuite pris l’engagement que ces équipements et Kits sanitaires, seront strictement utilisés dans le cadre la riposte.

Mamadou Saliou Diallo

Chargé des Communications PNUD Guinée