Guinea

La jeunesse guinéenne s’engage contre Ebola

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Des artistes Guinéens se produisent sur scène pour initier le dialogue et sensibiliser les jeunes aux dangers d'Ébola © PNUD GUINÉE

Le 24 mars 2014, les autorités sanitaires de Guinée reconnaissaient l’incidence de l’épidémie de maladie à virus Ébola dans le pays. Aujourd’hui, et malgré les efforts du gouvernement guinéen et de ses partenaires, l’épidémie continue de sévir.

Un an plus tard, jour pour jour, le 24 mars 2015, 3068 cas confirmés et 1896 décès ont été enregistrés dans 26 préfectures en Guinée.

C’est dans ce contexte que, du 24 au 31 mars 2015, avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et grâce au financement de la MINUAUCE, la campagne « Ebola ça suffit » a été lancée. L’objectif : initier le dialogue, mobiliser les communautés, et renforcer la solidarité dans les quartiers de la capitale, Conakry ainsi que dans six préfectures de la Basse Guinée, région particulièrement affectée par l’épidémie d’Ebola, notamment en raison d’une forte incrédulité des populations face à la maladie.

Des espaces de dialogue communautaire ont ainsi été aménagés, afin d’établir une discussion entre les membres des communautés les plus influents et les populations pour qu’ensemble ils puissent trouver des mesures de prévention qui respectent à la fois les exigences socio-culturelles et biomédicales.

Plaçant la jeunesse au centre des efforts de sensibilisation, la campagne a notamment organisé des rencontres entre les jeunes et des stars de musique guinéennes. Ces discussions, expliquant la nécessité de s'impliquer dans la lutte contre Ebola, ont rencontré un franc succès auprès des communautés les plus réticentes de Conakry.

« Nous, les jeunes des quartiers, on nous appelle les bandits de Conakry, personne ne s'intéresse à nous et aujourd’hui pour la première fois, nous pouvons nous exprimer, discuter et être sensibilisés à Ebola », raconte Mamadou Diallo, jeune homme de 17 ans vivant dans le quartier de Bambéto à Conakry.

« Nous prenons conscience que nous avons un rôle à jouer pour sensibiliser notre communauté » ajoute-t-il.

Les célébrités, dont le fameux Masta X, ont également enregistré un clip vidéo « Chassons Ebola », contenant des messages de sensibilisation à Ebola en français et dans 10 langues locales. Durant toute la campagne, le clip a été diffusé sur plus de 60 radios guinéennes en partenariat avec Internews, ainsi que sur les chaînes de télévision publique en partenariat avec la RTG.

Une tournée musicale ambulante à travers Conakry a permis de diffuser ce message de sensibilisation à plus de 1500 jeunes de la capitale.

Grâce à l’intervention des artistes, les jeunes ont été invités à prendre la parole à l’occasion de 21 dialogues communautaires, organisés sur trois sites pendant sept jours dans le quartier de Ratoma, au nord-ouest de la capitale.

En tout, 2520 personnes ont ainsi pu participer aux dialogues, discutant des réticences culturelles et des mesures à prendre contre la propagation de la maladie et pour sensibiliser leurs familles et leurs communautés.