Guinea

Guinée : La junte s'oppose à la présence d'observateurs étrangers

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La junte militaire a qualifié de "déclaration de guerre" la proposition formulée à Ouagadougou (Burkina Faso) par le Groupe de contact international de détacher en Guinée des observateurs civils et militaires dans le but de favoriser une transition politique pacifique et de protéger la population de tout abus et violence. Selon le colonel Moussa Keita, membre de la junte au pouvoir depuis décembre 2008, "l'envoi de toute force étrangère sur le sol guinéen sera considéré comme une atteinte à l'autorité de l'état et à l'intégrité du territoire national". Dans un communiqué diffusé dans la nuit de dimanche, le Groupe de contact a sollicité la formation en Guinée d'un gouvernement d'union nationale et la tenue, à l'issue d'une brève période de transition, d'élections présidentielles et législatives auxquelles aucun membre de la junte ne pourrait être candidat. Cette dernière condition a également été refusée par les militaires, qui envisagent de présenter au scrutin leur chef, le capitaine Moussa Dadis Camara, actuellement en convalescence au Maroc après avoir été blessé dans une embuscade il y a 10 jours. Les Nations Unies, l'Union africaine (UA) et divers organismes régionaux de l'Afrique subsaharienne figurent au sein du Groupe de contact. (VG/CN) [CO]