Guinea

Crise en Guinée

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Toutes les réactions de la FIDH sur le massacre du 28 septembre et ses conséquences.

Me Sidiki KABA, Invité Afrique de Radio France Internationale (RFI)

Par Christophe Boisbouvier

« Si l'on se réfère au précédent Omar el-Béchir, le Conseil de sécurité peut prendre cette résolution tendant à déférer [Moussa Dadis Camara] devant la Cour pénale internationale et qui conduirait à un mandat d'arrêt contre lui. »

« Le Conseil de sécurité doit agir vite et fort pour que les responsables du massacre du 28 septembre en Guinée soient traduits en justice », affirme l'ambassadeur de France à l'ONU. Premier visé : le capitaine Moussa Dadis Camara, actuellement hospitalisé au Maroc. Aujourd'hui, une course de vitesse s'engage entre le chef de la junte et la justice internationale. Quels sont les scénarios possibles ? L'avocat sénégalais Sidiki Kaba est le président d'honneur de la FIDH, la Fédération internationale des droits de l'homme. Il dirige aussi le Centre africain pour la prévention des conflits.