Guinea-Bissau

Guinée-Bissau : l'ONU aide à consolider la paix

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
écouter les nouvelles

La Guinée-Bissau, petit pays de l'Afrique de l'Ouest, est sous les projecteurs de l'actualité avec les préparatifs des élections législatives prévues le 16 novembre. Les Nations Unies, à travers la Commission de consolidation de la paix, ainsi que d'autres partenaires aident ce pays à organiser ce scrutin. A cela s'ajoutent diverses initiatives prises pour permettre à la Guinée-Bissau de lutter plus efficacement contre le trafic de drogues.

Ce scrutin revêt une importance particulière pour la paix et la sécurité de cette ancienne colonie portugaise. Pour Alfredo Lopes Cabral, l'Ambassadeur de la Guinée Bissau auprès des Nations Unies, il faut que son Gouvernement parvienne à établir des institutions étatiques stables pour atteindre une paix durable dans le pays. De son côté, Sammy Kum Buo, Directeur de la Division Afrique II au Département des affaires politiques des Nations Unies, explique l'évolution de la situation politique dans ce pays.

Concernant la consolidation de la paix encore fragile en Guinée-Bissau, les membres du Conseil de sécurité ont récemment salué la détermination du Gouvernement à tenir des élections législatives le 16 novembre. A cet égard, Jean-Maurice Ripert, l'Ambassadeur de la France auprès de l'ONU, rappelle le soutien de l'Union européenne à ces élections dans le cadre de son appui à la consolidation de la paix dans cette région. Le trafic de drogues étant un autre grand défi que ce pays doit relever, l'ONU, l'Union européenne et la CEDEAO, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, déploient des efforts pour le combattre au niveau régional.

Extraits sonores :

-Alfredo Lopes Cabral, Représentant permanent de la Guinée-Bissau auprès de l'ONU

- Jean-Maurice Ripert, Représentant permanent de la France auprès de l'ONU

- Sammy Kum Buo, Directeur de la Division Afrique II au Département des affaires politiques des Nations Unies