Guinea-Bissau

Entretien écrit du Dr. Dionisio Cumba, ministre de la Santé du Guinée-Bissau

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

En mon nom en tant que Ministre de la santé publique et au nom du Gouvernement de la Guinée-Bissau, je voudrais exprimer mes remerciements à l´OMS pour sa direction éclairée et en tant que partenaire numéro un du Ministère de la santé publique.

Depuis la dernière session du Comité régional à ce jour, l’engagement de l´OMS a été marqué par l’appui technique et financier intense apporté au pays dans les différents aspects.

1 – Quel est le bilan sur la réponse du pays à la pandémie de la COVID-19?

Lorsque la COVID-19 est arrivée en Guinée-Bissau, le pays se trouvait à un moment politique très délicat et l´OMS était l’interlocuteur choisi par les partenaires pour servir de médiateur avec le gouvernement. Grâce à son leadership, il a soutenu la coordination, mobilisé des consultants internationaux et nationaux pour former des professionnels de la santé à travers le pays. Dans la gestion de cas, nos techniciens ont été formés pour le traitement des syndromes respiratoires, l’utilisation de ventilateurs non invasifs et dans l’oxygénothérapie et les soins d’urgence. Plus de 75% des professionnels du pays ont été formés à la prévention, au contrôle des infections, à l’évaluation des risques dans les structures de santé et d’autres structures publiques et privées. Les activités aux points d’entrée ont été intensifiées. Ses équipes régionales ont appuyé la coordination et la surveillance intégrées des événements survenus dans les régions à la suite de cas actifs. Beaucoup de travail a été fait dans le contexte de la communication des risques et de l’implication communautaire, surtout à un moment où il y a beaucoup de rumeurs sur l’existence ou non du virus et l’efficacité du vaccin. Grâce au soutien de l’OMS, des techniciens régionaux ont été formés à l’utilisation des équipements GeneXpert, augmentant ainsi l’accès au diagnostic de covid-19 à l’intérieur du pays. Les techniciens d’entretien et les professionnels de la santé ont été formés à l’utilisation et à l’entretien corrects de l’équipement biomédical, récupérant de nombreux équipements en désuétude.

2 – Quelle évaluation fait du rôle de l’OMS en tant que interlocuteur des partenaires auprès du gouvernement face à la pandémie au niveau du pays?

En outre, l’OMS a mobilisé avec l’Union européenne, la Banque islamique de développement et la Banque africaine de développement des ressources pour la mise en œuvre d’activités et l’acquisition d’équipements et de matériels médicaux afin de renforcer le système de santé, y compris 15 ambulances entièrement équipées avec GPS pour le premier réseau ambulancier intégré du pays. Il a également mobilisé des ressources pour augmenter la production d’oxygène dans le pays avec le Fonds de solidarité. À l’heure actuelle, nous sommes en train d’acquérir une nouvelle usine d’oxygène et de réparer cinq petites usines existantes. Grâce à son soutien technique, l’OMS a été cruciale dans le processus de négociation des subventions de GAVI pour de nouveaux vaccins, y compris des vaccins contre la COVID-19, des subventions du Fonds mondial pour 2021-2023 et C19, de la mise à jour des projets de la Banque mondiale et de l’évaluation du projet de l’Union européenne. En partenariat avec les CDC, l’OMS a soutenu la surveillance de la paralysie flasque aiguë intégrée à d’autres activités de surveillance dans le pays avec son équipe infranationale.

Dans le cadre du renforcement du système de santé, l’OMS a effectué en juin dernier une mission conjointe dans sept régions du pays pour écouter les patients, les professionnels de la santé et les dirigeants communautaires afin de mieux comprendre la situation et de définir des stratégies adaptées aux besoins locaux. Nous avons également reçu une mission de l’OMS pour évaluer le système d’information sanitaire et les statistiques de l’état civil afin d’identifier les lacunes et les besoins de soutien.

Pour tout ce soutien, je réitère mes sincères remerciements.