Libreville : un appel pour le désarmement de la LRA

Report
from Missionary International Service News Agency
Published on 14 Oct 2011 View Original

Les représentants d’organisations internationales et africaines ont demandé, lors d’un séminaire à Libreville (Gabon) du bureau régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’Afrique centrale (Onoca), d’intensifier les efforts de la communauté internationale pour vaincre l’Armée de résistance du Seigneur (Lra), rébellion ougandaise active en République démocratique du Congo, au Soudan et en Centrafrique.

Après l’échec d’un accord de paix en Ouganda du Nord, où la violence et le conflit durent depuis près de 20 ans, la rébellion dirigée par Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale, depuis décembre 2009 a tué 953 civils et enlevé 1.791 personnes. La dernière embuscade, qui n’a pas causé de victimes, a été signalée près de la ville de Bangadi, dans le nord du Congo, le 9 octobre. Les rebelles ont pillé de la nourriture et des biens personnels.

Mardi, le général Carter Ham, commandant des forces américaines en Afrique (Africom), a confirmé l’intention de déployer des conseillers militaires dans les zones où opère la Lra. En mai 2010, le président Barack Obama a fait adopter par le parlement de Washington une loi sur le désarmement du groupe rebelle, jusqu’à présent restée inappliquée.