Situation en Ancienne République Yougoslave de Macédoine

Report
from Government of France
Published on 24 Jul 2001
Déclaration du Porte-parole adjoint du Quai d'Orsay

(Paris, 24 juillet 2001)

Suite aux graves incidents qui ont marqué hier soir à Tetovo la rupture du cessez-le-feu qui avait été conclu le 5 juillet, nous appelons les parties à cesser toute violence, nous appelons les parties au dialogue politique, visant à définir un cadre institutionnel nouveau. Nous estimons en effet que seul ce dialogue peut mettre fin à la crise actuelle et garantir l'avenir de la Macédoine.

(M. François Léotard a fait une interview la semaine dernière sur FR3 qui était très pessimiste sur l'avenir des négociations entre les parties macédonienne et albanaise. Avez-vous une appréciation nouvelle face à cette violence ?)

Nous pensons qu'il est plus que jamais opportun, utile, important, que ce dialogue auquel nous ne cessons d'appeler depuis un certain temps déjà, avec nos partenaires de l'Union européenne et de la Communauté internationale, puisse se développer en Macédoine.