Situation en Ancienne République Yougoslave de Macédoine (mai-juin 2001)

Report
from Government of France
Published on 11 Jun 2001
Déclaration d'une Porte-parole du Quai d'Orsay

(Paris, 11 juin 2001)

(Que fait l'OTAN face à la crise en Macédoine ?)

L'OTAN comme l'Union européenne et ses Etats membres ont apporté dès le premier jour leur soutien aux autorités macédoniennes, et les deux organisations ont coopéré étroitement ensemble.

Vous aurez noté les déclarations récentes du Secrétaire général de l'OTAN M. Robertson, marquant sa disponibilité à ''jouer un rôle en matière de désarmement et de démobilisation'' des extrémistes albanais. Leur action armée n'a pas d'avenir. Nous étudions avec nos partenaires comment l'OTAN pourrait jouer, si nécessaire, un rôle accru dans ce contexte. Encore une fois, nul ne veut d'une solution purement militaire, ce qui est recherché c'est l'isolement et le désarmement des extrémistes albanais. Seuls le dialogue politique et la mise en oeuvre des réformes indispensables assureront le succès.