Fiji + 22 more

Pacific Syndromic Surveillance System Weekly Bulletin / Système de Surveillance Syndromique dans le Pacifique - Bulletin Hebdomadaire: W35 2022 (Aug 28-Sep 03)

Attachments

Alertes :

  • Fièvre éruptive : Fidji (3 cas), Îles Mariannes du Nord (3 cas), Palau (2 cas), Wallis et Futuna (1 cas)

  • COVID-19 : Îles Cook, Îles Mariannes du Nord, Niue, Palau

  • Cas cliniquement évocateurs de dengue : Îles Salomon

Syndrome grippal

Système océanien de surveillance syndromique, semaine épidémiologique 34 (2022) – Le tableau comparatif ci-après rend compte du nombre de cas de syndrome grippal relevés au cours de la semaine 34 par rapport à la semaine 33. Afin d’apporter un éclairage supplémentaire sur les chiffres ci-dessous et les tendances qu’ils révèlent, la proportion de sites sentinelles nationaux ayant signalé des cas au cours des semaines 33 et 34 est également indiquée. Veuillez consulter à cet égard les points de situation régionaux consacrés à la grippe saisonnière.

Le nombre effectif de cas de syndrome grippal a augmenté aux Îles Mariannes du Nord, aux Fidji et au Samoa.

On observe une réduction du nombre de cas de syndrome grippal en Nouvelle-Calédonie, à Kiribati, à Palau, à Wallis et Futuna, aux Îles Salomon et à Niue. Aucun cas de syndrome grippal n’a été signalé aux Îles Cook, à Niue, à Pitcairn et à Tokelau au cours de la semaine considérée.

Aucun rapport n’était disponible pour la Polynésie française, les États fédérés de Micronésie, les Îles Marshall, Tuvalu, les Tonga et Vanuatu pour la semaine considérée.

Les Samoa américaines, Guam et Nauru n’ont pas pris part au dispositif de surveillance.

Les chiffres relatifs à la surveillance n’ont pas vocation à rendre compte du nombre total de cas enregistrés dans l’ensemble des pays, mais visent à dégager des tendances dans le temps. Ils apportent de précieuses informations lorsque ces tendances font apparaître des chiffres supérieurs aux données de base fournies par les pays, ce qui doit aussitôt déclencher des alertes et des interventions rapides permettant de déterminer la nature exacte et l’ampleur de la maladie considérée.

  • Maintien de la surveillance de la grippe et suivi du SARS-CoV-2 – Adaptation du Système mondial de surveillance de la grippe et de riposte (GISRS) et des systèmes sentinelles pendant la pandémie de COVID-19 : orientations provisoires.

  • Lignes directrices de l’OMS relatives à la mise en œuvre du test RT-PCR Multiplex de la grippe et du SARS-CoV-2 dans la surveillance intégrée de la grippe et de la COVID-19, disponibles ici.

Infection respiratoire aiguë sévère

Cas d’infection respiratoire aiguë sévère signalés par des sites de surveillance sentinelle (4/18) dans le Système océanien de surveillance syndromique.

COVID-19

Au 1er septembre 2022, un total de 608 373 606 cas de COVID-19 avaient été confirmés, dont 6 497 007 décès (1 %) et 584 643 712 patients guéris (99 %) dans 215 États et Territoires. Parmi ces cas, 17 190 029 (99,8 %) présentent une forme légère de la maladie et 42 858 (0,2 %), des formes graves.

Au 1er septembre 2022, on recensait 84 371 498 cas confirmés de COVID-19 et 260 364 décès dans le Pacifique occidental.

Dans les pays insulaires océaniens, la situation liée à la pandémie de COVID-19 se présente comme suit :

  • Le tableau de bord sur la pandémie de COVID-19 en Océanie est disponible ici.

  • Un point épidémiologique est proposé dans le rapport de situation hebdomadaire (31 août 2022).

  • Orientations provisoires sur la surveillance de la santé publique dans le contexte de la COVID-19.

    • Ces orientations comprennent les éléments suivants : 1) les définitions actualisées de l’OMS pour les cas et les contacts, les groupes prioritaires et les contextes prioritaires conformément aux dernières orientations en matière de recherche des contacts et de placement en quarantaine, 2) la version actualisée des objectifs et des méthodes de surveillance essentielle et renforcée dans différents contextes, notamment pour la surveillance environnementale et animale, 3) des orientations actualisées sur la surveillance des variants du SARS-CoV-2, et 4) la version actualisée des exigences de notification à l’OMS dans le cadre de la surveillance de la COVID-19, avec l’ajout des nouvelles admissions en soins intensifs pour le traitement de la COVID-19.
  • États fédérés de Micronésie – points de situation sur la COVID-19 (source : rapport de situation sur la COVID-19 daté du 30 août 2022, ci-joint).

Orthopoxvirose simienne (variole du singe) dans plusieurs pays

  • Au 1er septembre 2022, 50 496 cas d’orthopoxvirose simienne confirmés en laboratoire et 321 cas probables, dont 16 décès, avaient été signalés dans 101 États et Territoires de l’ensemble des six régions de l’OMS. La majorité des cas (24 172 cas et 3 décès) ont été recensés dans la Région des Amériques. La Région européenne a quant à elle comptabilisé 22 363 cas et 2 décès, la Région africaine, 496 cas et 7 décès, la Région de la Méditerranée orientale, 39 cas, la Région de l’Asie du Sud-Est, 18 cas et 1 décès et la Région du Pacifique occidental, 139 cas. À l’échelle mondiale, le nombre de nouveaux cas a augmenté de 13,7 % au cours de la semaine 34 (n = 6 746 cas) par rapport à la semaine 33 (n = 5 931 cas). La majorité des cas déclarés au cours des 4 dernières semaines ont été signalés dans la Région des Amériques (67,7 %) et la Région européenne (31,4 %) – source.

  • Australie : Au 30 août 2022, on recensait 121 cas (probables ou confirmés) d’orthopoxvirose simienne en Australie : 61 cas dans le Victoria, 48 en Nouvelle-Galles du Sud, 2 en Australie-Méridionale, 3 dans le Queensland, 5 en Australie-Occidentale et 2 dans le Territoire de la Capitale australienne.

    • L’OMS a élaboré des cahiers d’observation pour la caractérisation clinique de la maladie, l’objectif étant de normaliser la collecte de données sur les caractéristiques cliniques de l’orthopoxvirose simienne chez les patients en soins ambulatoires et les patients hospitalisés.

    • Les orientations et recommandations de santé publique de l’OMS sont disponibles ici.

Rougeole aux Fidji : Déclaration commune du ministère de la Santé et des Services médicaux et de l’Organisation mondiale de la Santé sur la rougeole aux Fidji. - En savoir plus