Ethiopia + 11 more

Criquet pèlerin - Mise à jour 12 août 2021

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

REPRODUCTION PROBABLE DANS LE NORD-EST DE L'ÉTHIOPIE

VUE D’ENSEMBLE. Les opérations de lutte aérienne se poursuivent contre quelques petits essaims immatures sur le plateau du nord-ouest de la Somalie, tandis qu'un essaim a été observé dans le nord-est. Il est probable qu'une reproduction d'essaims limitée soit en cours dans le nord de l'Éthiopie où de bonnes pluies sont tombées mais les conditions de sécurité se sont détériorées dans la région Afar au cours de la semaine dernière, ce qui a compromis les opérations de prospection et de lutte par voie aérienne et terrestre. Au Yémen, une reproduction à petite échelle est en cours dans l'intérieur. Ailleurs, la situation reste calme et on ne s’attend à aucun développement significatif.

POURQUOI CELA EST IMPORTANT. Il est peu probable que les essaims se déplacent maintenant depuis l'Éthiopie et de la Somalie vers l'Érythrée, le Soudan, le Yémen et l'Arabie saoudite. En revanche, les essaims présents dans le nord de la Somalie pourraient faire des mouvements d’allers-retours à travers la frontière entre l'Éthiopie et la Somalie, où ils devraient persister et rester immatures en raison des conditions sèches. Les essaims matures dans le nord-est de l'Éthiopie finiront de pondre dans les zones de pluie récente, y compris dans les zones adjacentes du sud de Djibouti. On s’attend à ce que les éclosions et la formation des bandes larvaires aient lieu ce mois-ci dans la région Afar, entraînant une augmentation des effectifs acridiens et la formation de nouveaux essaims immatures à partir de fin septembre. Bien que l’on s’attende à ce que l'échelle de la reproduction soit bien moindre que les deux dernières années, si les opérations de prospection et de lutte nécessaires ne peuvent pas être menées en toute sécurité dans la région Afar, alors il est probable qu’un plus grand nombre d'essaims qu'initialement prévu se forme, et ceux-ci se déplaceront en direction de l’Est, menaçant l'est de l'Éthiopie et le nord de la Somalie en octobre.

CONTEXTE. L'insécurité persistante pourrait prolonger la recrudescence en cours dans la Corne de l'Afrique.

  • SOMALIE. Les opérations de lutte aérienne se poursuivent contre un petit nombre d'essaims immatures qui persistent sur le plateau dans le nord-ouest (Somaliland). Au moins un petit essaim s'est déplacé en direction de l'Est vers le nord-est (Puntland) au cours de la semaine dernière. Il est probable que quelques essaims demeurent sur le plateau et restent immature.
  • ÉTHIOPIE. Des essaims matures en petit nombre sont probablement présents et en ponte dans les zones de pluies récentes de l'Afar, les éclosions et la formation de bandes larvaires étant imminentes. Cependant, la plupart des zones ne sont plus accessibles en raison d'une récente détérioration des conditions de sécurité.
  • YÉMEN. De bonnes pluies sont tombées dans des parties de l'intérieur et une reproduction à petite échelle est en cours avec quelques groupes de larves et d'ailés; on ne s’attend à aucune invasion.
  • SOUDAN. Ailés épars dans l'intérieur où une reproduction à petite échelle aura lieu; on ne s’attend à aucune invasion.
  • ARABIE SAOUDITE. Absence de criquets dans le sud-ouest; on ne s’attend à aucune invasion.
  • AFRIQUE DE L’OUEST. Ailés épars au Niger et au Tchad où une reproduction à petite échelle aura lieu.
  • ASIE DU SUD-OUEST. Aucun criquet n'a été observé lors des prospections réalisées récemment en Iran, au Pakistan et en Inde.

À RETENIR. Les opérations de terrain en cours dans le nord de la Somalie doivent être maintenues, tandis qu’il est nécessaire d’intensifier les prospections dans le nord-est de l’Éthiopie et à Djibouti.

  • Région centrale (PRÉOCCUPANT) – Intensifier les opérations à Djibouti, et dans la mesure du possible, dans le nord-est de l’Éthiopie
  • Région orientale (CALME) – Poursuivre les prospections estivales (zone indo-pakistanaise)
  • Région occidentale (CALME) – Poursuivre les prospections estivales (Sahel septentrional)