Ethiopia + 49 more

Bulletin sur Criquet Pèlerin 511 (4 Mai 2021)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Pontes en Éthiopie et essaims au Proche-Orient

La recrudescence continue de diminuer dans la Corne de l'Afrique grâce à la poursuite des opérations de lutte qui ont concerné en avril des superficies bien moindres que le mois précédent à mesure que les essaims diminuaient. Néanmoins, des pluies récentes et bonnes ont permis aux essaims restants de devenir matures en Éthiopie où ils ont commencé à pondre fin avril avec des éclosions attendues début mai, qui entraîneront la formation de bandes larvaires. Une reproduction similaire aura probablement lieu dans le nord de la Somalie, tandis que des reproductions localisées pourraient avoir lieu dans des parties du nord du Kenya à partir d’infestations résiduelles. En conséquence, une vigilance soutenue doit être maintenue dans la région.

Au Proche-Orient, des vents de secteur Sud exceptionnellement forts ont soufflé pendant plusieurs jours en avril et ont porté des groupes d'adultes et des petits essaims en direction du nord, depuis l'Arabie saoudite jusqu’à l'Irak, la Jordanie, Israël, le Liban et la Syrie et atteignant quasiment la Turquie, tandis que d'autres sont apparus dans la péninsule du Sinaï. Il se peut que des éclosions limitées aient lieu et que des bandes larvaires se forment sur quelques sites en mai.

En Arabie Saoudite, des opérations de lutte sont en cours dans l’intérieur contre des éclosions généralisées et des formations de bandes larvaires. Les mues imaginales ont débuté fin avril et quelques groupes d'ailés immatures ont commencé à se former. Cela s’intensifiera probablement en mai, quand de petits essaims pourront se former et se déplacer en direction du sud vers le Yémen, en direction de l'est à travers le golfe Persique, et en direction du nord jusqu'à la Jordanie et l'Irak lors de périodes de vents de secteur Sud. Ces pays devraient être en alerte.

En Asie du Sud-Ouest, des éclosions ont eu lieu et quelques bandes larvaires se sont formées dans le sud-ouest de l’Iran où on s’attend à ce que des groupes d’ailés immatures se forment en mai et se déplacent en direction de l'est vers le Pakistan.

La situation est restée calme dans les autres régions et on ne s’attend à aucun développement significatif.